BFMTV

Les vertus anti-stress des chiens au travail

L'entreprise Purina autorise ses salariés à venir travailler avec leur animal de compagnie.

L'entreprise Purina autorise ses salariés à venir travailler avec leur animal de compagnie. - Pavel Kodytek - CC - Flickr

Aux Etats-Unis, les animaux de compagnie sont souvent admis dans l'open space. En France, l'entreprise Purina s'y est mise, dans le but de créer du lien entre ses salariés et de les aider à relâcher la pression.

Une petite vidéo de chat pour décompresser, entre deux réunions de crise… Et pourquoi pas aller plus loin? Des entreprises acceptent les animaux de compagnie de leur personnel, dans le but de favoriser leur bien-être au travail. Résultat, les pitreries de Snoopy détendent l'atmosphère quand la situation est crispée. Comme lorsque cette administratrice de biens parisienne a vu débarquer une cliente remontée. Le temps d'aller chercher le patron, elle l'a laissée patienter avec son Médor, qui fait à présent partie des meubles de l'agence. "En l'espace de cinq minutes, son humeur s'était adoucie, elle était totalement apaisée, rapporte Gene Ricaud François, psychologue clinicienne. Car les animaux constituent une présence affective. Les chiens en particulier, qui sont plutôt d'humeur égale et démonstratifs."

Rassembleurs

Interclasses, intergénérationnels, intergenres… Les petites bêtes sont rassembleuses. "Quand il existe des tensions entre collègues, certains arrivent quand même à se parler à travers l'animal", assure la psychologue. Loin de résoudre tous les problèmes du bureau, ils semblent apporter une touche de bonne humeur, toujours bienvenue. Et Toupie a vite fait de se retrouver mascotte de l'équipe. "Les chiens créent du lien, même en cas de désaccord, car ils sont consensuels", estime Gene Ricaud François. Même le gros dur de l'open space finit par craquer et lancer la balle en douce aux meilleurs amis de leurs collègues.

"Ronron thérapie"

A Seattle, Amazon voit débarquer 500 cabots tous les matins. Les employés japonais de Ferray corporation, eux, travaillent leur chat sur les genoux, en vertu de la "ronron thérapie", qui diminuerait le stress… Pour autant, l'initiative est encore rare en France, "mis à part les entreprises familiales et cabinets d'avocats", rapporte Gene Ricaud François.

Exception faite de Purina, entité du groupe Nestlé bien placée pour jouer les précurseurs: elle commercialise de la nourriture pour nos amis les bêtes. La psychologue a visité son siège, basé à Noisiel (Seine-et-Marne), dans le cadre de la campagne "Pets at work" lancée le 18 septembre pour promouvoir les animaux sur les lieux de travail. Une vingtaine de salariés sur un effectif de 300 y amènent le leur. L'auteure de Tiens-toi droit(e), Epanouissez-vous grâce au savoir-vivre a bien vérifié que l'entreprise s'enquérait de savoir si l'ensemble du bureau était d'accord pour voir déambuler les toutous des collègues dans l'open space.

Chiens agressifs interdits

Les lieux de restauration ne leur sont évidemment pas autorisés et des espaces sont aménagés pour les accueillir avec gamelles d'eau à volonté. Une fois par an, un vétérinaire se rend même au siège pour s'assurer que les chiens sont propres et non agressifs… Adaptés à la vie de bureau, en somme. Quant à ceux de catégorie 1 et 2, ils sont interdits de séjour. Les pitbulls restent rarement appréciés en entreprise.

Rozenn Le Saint