BFMTV

Arnaud Fontanet veut une extension des nouvelles restrictions au-delà des 16 départements concernés

L'épidémiologiste et membre du Conseil scientifique, Arnaud Fontanet, était l'invité BFMTV-RMC ce mardi matin. Il a plaidé pour l'extension à de nouvelles régions des mesures de restriction prises dans les 16 départements reconfinés.

16 départements - dont l'intégralité de l'Île-de-France et les Hauts-de-France - ont été reconfinés à compter de ce week-end, ou plutôt ont été soumis à de nouvelles restrictions. Si, pour le moment, elles n'ont pas encore eu le temps de produire leurs effets éventuels, l'épidémiologiste de l'Institut Pasteur et membre du Conseil scientifique, Arnaud Fontanet, invité ce mardi matin de BFMTV-RMC, a plaidé pour leur extension à de nouvelles régions.

"L’idée générale, selon l’avis du Conseil scientifique, est d’agir dans l’anticipation. Il ne faut pas opposer la santé et l’économie car si on est dans l’anticipation on peut conserver les deux", a-t-il introduit.

"Si les gens suivent ces mesures..."

Il a évoqué la situation sanitaire dans les 16 départements astreints au nouveau régime. "Trois régions sont dans une situation critique. Si les gens suivent ces mesures, ça peut marcher. Sinon, ce ne sera pas suffisant", a-t-il estimé. Pour Arnaud Fontanet, "ces mesures seraient très pertinentes dans des régions qui se trouvent dans un état encore maîtrisé mais qui dans trois ou quatre semaines seront dans une situation critique".

"Le Conseil scientifique, dans son avis, recommande en anticipation d'y tester ces mesures", a déclaré l'épidémiologiste qui a fait valoir que ce serait aussi l'occasion de vérifier leur efficacité et, le cas échéant, de veiller à "les renforcer".
Robin Verner
Robin Verner Journaliste BFMTV