BFMTV

Annecy: près d'un millier de personnes rassemblées sans masques dimanche pour protester contre les restrictions

Près d'un millier de personnes se sont réunies dimanche à Annecy pour protester contre les restrictions sanitaires.  (capture d'écran Twitter)

Près d'un millier de personnes se sont réunies dimanche à Annecy pour protester contre les restrictions sanitaires. (capture d'écran Twitter) - Capture Twitter

Alors que les données épidémiques inquiètent en Haute-Savoie, près de 1000 personnes se sont réunies dimanche dans la préfecture du département pour protester contre les restrictions sanitaires.

Sans masques ni distanciation sociale, près d'un millier de personnes se sont rassemblées dimanche à Annecy, en Haute-Savoie. Le but: s'emparer des libertés dont elles s'estiment privées depuis plus d'un an en raison de la crise sanitaire. A l'initiative du collectif Gardons le sourire, des manifestants de tous âges ont arpenté les abords du lac d'Annecy en chantant.

"Il faut arrêter de nous prendre pour des imbéciles, de nous enfermer et de nous enlever toutes nos libertés au fur et à mesure", s'insurge un marcheur interrogé par France Bleu et persuadé qu'"il y a très peu de chance d'attraper" le Covid-19. 

Taux d'incidence élevé

Pourtant, les autorités ont annoncé la semaine dernière que le taux d’incidence dans le département avait augmenté de plus de 60% en 15 jours. "Un tel niveau n’avait plus été atteint depuis fin novembre 2020 lors du deuxième confinement", a fait savoir la préfecture de Haute-Savoie dans un communiqué tandis que la municipalité d’Annecy a décidé d’étendre le périmètre du port du masque obligatoire.

Dans la région, la proportion quotidienne de passages aux urgences pour suspicion de Covid-19 est de 441 pour 10.000 passages, alors qu'il est de 341 pour 10.000 au niveau national, selon les données de Géodes.

"Faîtes-nous confiance et arrêtez d'imposer votre façon de voir qui n'est pas juste pour nous. Si je veux marcher sans masque dans les rues d'Annecy, laissez-moi faire", s'entête toutefois un autre manifestant.

Si le risque de contamination en extérieur diminue, les scientifiques s'accordent à dire qu'il reste réel, surtout dans le cadre d'un attroupement sans distanciation sociale. Une nouvelle dégradation de la situation sanitaire en Haute-Savoie pourrait faire basculer le département dans un nouveau confinement.

Ambre Lepoivre Journaliste BFMTV