BFMTV

Xavier Bertrand appelle à l'exemplarité après la condamnation de Mathieu Gallet

Le président de la région Hauts-de-France Xavier Bertrand, le 12 décembre 2017 à Onnaing, dans le nord de la France.

Le président de la région Hauts-de-France Xavier Bertrand, le 12 décembre 2017 à Onnaing, dans le nord de la France. - François Lo Presti - AFP

Commentant l'appel du gouvernement à la démission du PDG de Radio France pour "favoritisme", l'ancien ministre a jugé que "l'exemplarité" devait "s'appliquer pour tous, pas seulement en politique".

"L'exemplarité, c'est pour tout le monde": Xavier Bertrand a commenté ce mercredi matin la condamnation en première instance du président de Radio France, Mathieu Gallet.

Le président de la région Hauts-de-France est allé dans le sens de la ministre de la Culture Françoise Nyssen qui, après l'annonce de la condamnation de Mathieu Gallet, a rappelé le "devoir d'exemplarité" des dirigeants d'entreprises publiques et jugé que "ce n'(était) pas une situation acceptable". 

"L'exemplarité, ça s'applique pour tous, pas seulement en politique", a déclaré Xavier Bertrand au micro de RTL ce mercredi. "L'exemplarité c'est pour tout le monde, le jugement n'est certes pas définitif, mais quand il le sera, la question se posera pour Mathieu Gallet en premier", a-t-il poursuivi.

Le président de Radio France a été condamné à un an de prison avec sursis et 20.000 euros d'amende pour "favoritisme" dans l'affaire des marchés publics lorsqu'il était à la tête de l'INA entre 2010 et 2014. Mathieu Gallet a annoncé qu'il allait faire appel de la condamnation. Avant même que le jugement ne soit rendu, il avait fait savoir son intention d'aller au terme de son mandat de PDG, prévu en mai 2019.

L.A.