BFMTV

Voies sur berge: la mairie de Paris assure avoir le soutien de Nicolas Hulot

La piétonisation des voies sur berge a été annulée par le tribunal administratif de Paris.

La piétonisation des voies sur berge a été annulée par le tribunal administratif de Paris. - AFP

Nicolas Hulot "soutient" Anne Hidalgo sur la fermeture des voies sur berge, selon le premier adjoint à la mairie de Paris Bruno Julliard.

Anne Hidalgo a le soutien du ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot dans le dossier de la piétonisation des voies sur berge dans la capitale, annulée mercredi par le tribunal administratif de Paris, a assuré jeudi Bruno Julliard, premier adjoint. La maire de Paris "prendra en tout état de cause un nouvel arrêté pour piétoniser après échange avec le préfet de police", a déclaré Bruno Julliard sur Europe 1.

"Après l'échange que nous avons eu hier soir (avec le préfet de police) nous avons de bons espoirs, et après l'échange surtout que la maire de Paris a eu longuement hier avec Nicolas Hulot qui la soutient dans cette perspective, de maintenir la piétonisation", a-t-il déclaré.

"Nous sommes assez confiants"

"Nous sommes assez confiants que le soutien de l'Etat, que nous avions il y a deux ans, que nous avions l'année dernière, que nous avons encore aujourd'hui, nous permette de maintenir cette perspective", a-t-il ajouté.

Anne Hidalgo a annoncé que la Ville allait faire appel de la décision du tribunal administratif de Paris qui a annulé mercredi la piétonisation des voies sur berges dans le centre de la capitale, mesure phare de la maire socialiste pour lutter contre la pollution de l'air.

L'exécutif parisien va également présenter devant la cour administrative d'appel une requête pour un sursis à exécution du jugement, qui n'est pas suspensive.

dossier :

Anne Hidalgo

C. B avec AFP