BFMTV

Valls II: Emmanuel Macron, "un homme de droite"

Le nouveau ministre de l'Economie, de l'Industrie et du Numérique Emmanuel Macron

Le nouveau ministre de l'Economie, de l'Industrie et du Numérique Emmanuel Macron - Bertrand Langlois - AFP

Même si le patronat et l'opposition sont séduits, chez les opposants à la doctrine sociale-libérale désormais ouvertement assumée par le duo Hollande-Valls, la nomination du jeune et brillant ex-banquier de chez Rothschild, est vue comme une provocation.

"Bienvenue à Emmanuel Macron, avec lequel nous avons travaillé si bien dès les premiers instants du ministère du Redressement productif". Sur Twitter les bon voeux sont signés du sortant Arnaud Montebourg. pourtant, les deux hommes ne partagent ni la même ligne politique, ni économique. Car chez les opposants à la doctrine sociale-libérale désormais ouvertement assumée par le duo Hollande-Valls, la nomination du jeune et brillant ex-banquier de chez Rothschild, est vue comme une provocation.

A 36 ans, Emmanuel Macron, qui a été secrétaire général adjoint de l'Elysée, est donc le nouveau ministre de l'Economie, de l'Industrie et du Numérique. Une promotion pour celui qui n'a jamais été élu qui ne peut que satisfaire a contrario... la droite. 

"Il y a urgence"

"Mozart de la finance", "père du pacte de responsabilité", Emmanuel Macron s’est vite distingué lorsqu’il était l’oeil du chef de l’Etat sur les dossiers économiques, son sherpa dans les grands événements internationaux. Il sait aussi être froid et terre à terre, capable de déclarer pendant l’épisode sensible de Florange que la gauche romantique devait ouvrir les yeux.

Couvé par Jacques Attali, apprécié par le secrétaire général Jean-Pierre Jouyet, tous louent son intelligence.

"Il y a urgence pour les entreprises en France et Emmanuel Macron est en mesure de comprendre les problèmes", se réjouit d'avance Jean-François Roubaud de la Confédération générale des PME. "Il a de l'ambition" se félicite même Michel Decker, le maire UMP de... Florange. Mais pour Alexis Corbière du parti de gauche, la sentence est imparable: "Je vais vous dire, c'est un homme de droite". Et le jugement semble sans appel.

S.A. avec Igor Sahiri, Emmanuel Le Bon et Sophie Hébrard