BFMTV

Un frondeurour la première fois, un député LaREM vote contre le budget 2019

Sébastien Nadot, député de la Haute-Garonne a justifié son acte en déclarant agir "pour l'intérêt général". Il pourrait être exclu du groupe.

Le début d'une fronde au sein des marcheurs? Ce jeudi, le député LaREM de Haute-Garonne Sébastien Nadot a voté contre le budget 2019. C'est la première fois qu'un député franchit le Rubicon et va à l'encontre du groupe majoritaire à l'Assemblée sur un projet de loi de finances.

Une défiance d'autant plus marquante qu'elle a pour cadre le vote du budget, un texte symbolique pour une majorité. En fin de matinée, Sébastien Nadot a expliqué son choix dans un communiqué: 

"J’ai été élu représentant de la nation à la faveur du renouvellement de 2017 qui cristallisait déjà le désarroi des Françaises et des Français – et le désaveu – à l’égard de la classe politique. Je ne souhaite pas m’inscrire dans la République jacobine des partis politiques, mais dans celle de l’intérêt général et de l’écoute attentive des aspirations des Françaises et des Français. Aussi, j’ai décidé de voter contre ce budget."

Interrogé sur notre antenne, le député a également estimé que concernant les "grands défis, sociaux et environnementaux" et sur "la problématique du quotidien des Français et des Françaises", "le compte n'y est pas." 

Vers une exclusion du groupe LaREM?

À la suite de ce vote, Gille Le Gendre, chef de file du parti LaREM à l'Assemblée nationale a rapidement réagi en envoyant un message aux députés de la majorité:

"J’applique à la lettre notre règlement. Je convoque Sébastien Nadot pour entendre ses observations. La décision de le déférer devant le bureau suivra immédiatement. Et le bureau sera souverain pour prendre la décision qui s’impose."

Le député pourrait, à la suite de cette réunion, être exclu du groupe. Un risque à prendre pour Sébastien Nadot, qui a réagi à notre antenne: "Ma petite personne de député obscure n'intéresse personne.”

Issu du Mouvement des progressistes de Robert Hue, l'élu a rejoint la République en marche après avoir songé à se présenter à l'élection présidentielle de 2017.

Le projet de budget 2019 a été adopté ce jeudi matin par un ultime vote de l'Assemblée nationale. 182 députés ont voté pour ce deuxième budget du quinquennat, 52 contre et 3 se sont abstenus. Les élus LaREM et MoDem ont voté pour, tandis que les groupes d'opposition ont majoritairement voté contre ou se sont abstenus.

Thomas Soulié avec E. P