BFMTV

François Hollande en perte de confiance sur la lutte contre le terrorisme

Six Français sur 10 pensent que l'état d'urgence est efficace.

Six Français sur 10 pensent que l'état d'urgence est efficace. - AFP

Selon un sondage Elabe pour BFMTV, seuls 60% des Français estiment que l'état d'urgence est efficace, mais 74% des sondés estiment sa prolongation "justifiée". Par ailleurs, 6 Français sur 10 déclarent ne pas faire confiance au président de la République pour mener la lutte contre la menace terroriste. Un chiffre en baisse depuis novembre.

Etendu de trois mois en novembre dernier, l'état d'urgence, instauré après les attentats du 13 novembre, pourrait bien être à nouveau prolongé avec une nouvelle loi qui sera débattue le 9 février au Sénat et le 16 février à l'Assemblée nationale. C'est en tout cas une volonté des Français.

D'après un sondage Elabe pour BFMTV, 74% des sondés déclarent qu'une nouvelle prolongation de l'état d'urgence, qui accorde plus de pouvoir à l'Etat et aux forces de l'ordre pour lutter contre les menaces terroristes, est "justifiée" dans le contexte actuel.

Une efficacité relative

Et cette opinion réussit à traverser les courants politiques. A l'exception des partisans du Front de Gauche, quelque soit leur couleur politique, les Français soutiennent majoritairement cette mesure. Ils sont 88% au Parti socialistes à l'approuver, 78% à droite et au centre et même 79% au Front national. 

Pour autant, les personnes interrogées émettent des doutes concernant l'efficacité de l'état d'urgence pour lutter contre le terrorisme sur le territoire. En effet, seuls 60% des Français le jugent efficace. Un chiffre stable par rapport au dernier sondage BFMTV publié au début du mois.

-
- © BFMTV

3 partisans du PS sur 4 le jugent efficace

L'efficacité du dispositif est toutefois nuancée selon la couleur politique des personnes interrogées. Ainsi, plus de 3 partisans de la gauche sur 4 (et même jusqu'à 85% au Parti socialiste) jugent de manière positive les effets des mesures adoptées avec l'instauration de l'état d'urgence. Si les sympathisants de la droite partagent cette opinion pour 63% d'entre eux, seuls les partisans du Front national sont plus septiques. En effet, une faible majorité, 54% d'entre eux, juge l'état d'urgence efficace.

Une efficacité relative: les Français relèvent un manque de confiance vis-à-vis de l'exécutif. Ainsi, François Hollande enregistre, dans ce nouveau sondage, 40% d'opinions positives pour mener la lutte contre le terrorisme. Le président de la République, qui bénéficiait depuis les attentats du 13 novembre d'une nouvelle stature de chef de guerre, n'apparaît plus comme un rempart face aux dangers du terrorisme.

La défiance de la droite contre Hollande

Le chef de l'Etat perd 5 points par rapport à un sondage Elabe-BFMTV réalisé au lendemain des attentats. Début janvier, 53% des sondés estimaient encore que François Hollande et le gouvernement de Manuel Valls "mettent en oeuvre tous les moyens nécessaires à la lutte contre le terrorisme".

François Hollande bénéficie toutefois toujours du soutien de ses partisans. 74% des sympathisants de la gauche assurent faire confiance à l'actuel président. S'ils sont 85% au Parti socialiste, ils sont seulement 54% au Front de Gauche. A l'opposé de l'échiquier politique, 30% des partisans de la droite et du centre déclarent ne pas soutenir le chef de l'Etat et ils sont 89% au Front national à exprimer leur défiance.

-
- © BFMTV

Sondage réalisé par Internet les 26 et 27 janvier 2016 auprès d'un échantillon de 1.000 personnes représentatif de la population française âgée de plus de 18 ans.

Justine Chevalier