BFMTV

Sondage: 59% des Français satisfaits de la composition du nouveau gouvernement

Selon notre nouveau sondage "L'opinion en direct" de l'institut Elabe pour BFMTV publié ce vendredi matin, les Français se montrent majoritairement satisfaits de la composition du nouveau gouvernement. Les avis sont plus partagés quant à l'efficacité prêtée à la nouvelle équipe.

Selon un sondage réalisé intégralement au lendemain de l'annonce de la composition du nouveau gouvernement d'Edouard Philippe, les Français apparaissent pour l'essentiel satisfaits du choix de cette nouvelle équipe. Dans la dernière livraison de l'enquête "L'opinion en direct" par l'institut Elabe pour BFMTV, ils sont en effet 59% à faire état de cette satisfaction, contre 40% de mécontents. Cependant, par rapport à la précédente mesure établie le 17 mai dernier (après l'annonce du premier gouvernement), ces statistiques représentent un léger glissement de deux points de part et d'autre, en moins du côté des satisfaits, en plus chez les mécontents. 

Des clivages bien ancrés

La frange la plus jeune de l'électorat apparaît comme la moins séduite par la composition du gouvernement Philippe II. Le taux de mécontentement s'élève à 57% parmi les 18-24 ans. Les autres tranches d'âges sont majoritairement bienveillantes. Les sondés âgés de 65 ans et plus sont les plus positifs: 68% d'entre eux disent leur satisfaction.

D'un point de vue des catégories socio-professionnelles, les ouvriers se révèlent les plus divisés sur la question: ils se partagent entre 49% de satisfaits et 49% d'insatisfaits. Le gouvernement trouve un bien meilleur écho chez les cadres: 67% d'entre eux accueillent l'annonce favorablement. 

L'accueil est tout aussi contrasté selon l'appartenance politique des sondés. Bien sûr, les électeurs d'Emmanuel Macron au premier tour de la présidentielle sont les plus enthousiastes: 94% approuvent cette nouvelle composition. Les électeurs de François Fillon quant à eux sont aussi largement conquis: 73% de satisfaits, soit une hausse de treize points par rapport à l'évaluation précédente. Les partisans de Benoît Hamon sont aussi globalement positifs (57%). En revanche, les soutiens de Marine Le Pen au premier tour de la présidentielle sont 64%, un chiffre stable, à signifier leur mécontentement, et les sympathisants de Jean-Luc Mélenchon sont 61% à faire de même, soit une hausse de treize points. 

L'efficacité du gouvernement face aux problèmes du pays

Le sentiment d'optimisme qui se dégage de ce tableau d'ensemble s'atténue toutefois de quelques points à la question de savoir si le gouvernement sera efficace ou non pour répondre aux problèmes du pays. 53% des sondés (une baisse d'un point) croient en l'efficacité de l'exécutif. 46% (une hausse d'un point) des personnes interrogés pensent au contraire que le gouvernement ne sera pas efficace pour trouver des solutions aux problèmes français. 

Ici encore, les sentiments varient selon les tranches d'âges. Les 18-24 ans ne sont que 45% à estimer que le gouvernement répondra aux problèmes du pays. Les 65 ans et plus, eux, font le pari de l'efficacité (59%). Les cadres et professions intermédiaires sont confiants également (60%) tandis que dans l'ensemble constitué par les salariés et ouvriers, cette confiance s'érode nettement (48%).

Du côté des divers électorats, les soutiens d'Emmanuel Macron au premier tour de la présidentielle (93%), ceux de François Fillon (63%, en hausse de neuf points) et ceux de Benoît Hamon (58%, en baisse de quatre points) pensent que le gouvernement sera efficace pour répondre aux problèmes du pays. A l'inverse, 34% des partisans de Jean-Luc Mélenchon (-8 points) et 27% de ceux de Marine Le Pen (une montée de trois points) sont pessimistes sur le même sujet. 

Echantillon de 1000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée selon la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes: sexe, âge et profession de l’interviewé après stratification par région et catégorie d’agglomération. Interrogation par Internet le 22 juin 2017.

Robin Verner