BFMTV

Selon François Baroin, c'est aux maires "de décider des modalités d'un reconfinement éventuel"

Le président de l'Association des maires de France François Baroin, le 30 septembre 2020 à Paris

Le président de l'Association des maires de France François Baroin, le 30 septembre 2020 à Paris - Alain JOCARD © 2019 AFP

Le président de l'Association des maires de France, François Baroin, s'est exprimé auprès du Parisien dans l'édition publiée ce dimanche.

Le président de l'Association des maires de France François Baroin veut confier aux maires le soin de "décider des modalités d'un reconfinement éventuel" ou du "couvre-feu". "Je demande un réexamen de l'état d'urgence sanitaire pour permettre aux maires d'avoir un rôle actif dans la gestion et l'organisation des mesures de prévention sanitaires", a expliqué le maire (LR) de Troyes dans un entretien publié dimanche par Le Parisien.

"L'Etat amplifie les problèmes"

"C'est à eux de décider des modalités d'un reconfinement éventuel, d'un couvre-feu et de son heure, de rouvrir ou de fermer les établissements qui reçoivent du public et ce, en lien avec le représentant de l'Etat et l'agence régionale de santé (ARS), en fonction de l'évolution locale du virus", a-t-il plaidé. Il demande aussi que "les ARS soient coprésidées par les présidents de région".

"La territorialisation fait partie de nos revendications légitimes depuis le début parce que, dans la proximité, les élus locaux savent mieux faire que l'Etat" qui, selon lui, "amplifie" les problèmes "par son manque de moyens pour agir en proximité". François Baroin s'inquiète également pour les libertés publiques car "un an d'état d'urgence, c'est beaucoup, la question de son maintien se pose vraiment, car l'urgence devient la norme".

Il considère que "cette réduction spectaculaire des libertés fondamentales", devrait faire l'objet d'un contrôle par le Parlement "tous les quinze jours".

dossier :

Reconfinement

R.V. avec AFP