BFMTV

Schiappa voit une "convergence idéologique" entre Manif pour tous et "terroristes islamistes"

La secrétaire d'Etat à l'égalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa, le 27 novembre 2018 à l'Assemblée nationale. (Photo d'illustration)

La secrétaire d'Etat à l'égalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa, le 27 novembre 2018 à l'Assemblée nationale. (Photo d'illustration) - Christophe Archambault - AFP

La Manif pour tous a dénoncé un "scandaleux amalgame" et a réclamé "des excuses immédiates".

Dans un entretien à paraître ce jeudi dans la revue Valeurs Actuelles, la secrétaire d'État à l'Égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, "souligne l'existence d'une convergence idéologique" entre la Manif pour tous et "les terroristes islamistes", sans les mettre "sur le même plan."

"Il y a une explosion des actes antisémites, mais aussi homophobes", constate-t-elle, "il y a une alliance entre les gens d'extrême droite et les islamistes qui s'unissent de fait dans ce combat."

"Il y a des slogans de la Manif pour tous qui sont lancés dans les banlieues", poursuit la secrétaire d'État. "Les slogans et l'agressivité de la Manif pour tous ont nourri la recrudescence de violences homophobes: +64% l'année dernière".

Invitée ce mercredi soir sur RTL, Marlène Schiappa a tenu à préciser son propos, soulignant qu'il "existait de nouvelles alliances contre le droit des femmes entre groupes identitaires, d'extrême droite, et d'autre part les intégristes religieux. Ils se retrouvent dans leur lutte contre le droit des femmes à disposer de leur corps", a-t-elle développé. 

"Convergence idéologique"

"Comparer un bébé à une aubergine OGM", comme l'a fait la Manif pour tous dans une campagne de communication, "je ne pense pas que ce soit un argument intellectuel! Par ailleurs, je suis élue de la Sarthe et je peux vous dire que c'est très difficile d'être un jeune gay dans un lycée agricole", souligne-t-elle encore dans son entretien à Valeurs Actuelles.

"Je ne mets pas sur le même plan la Manif pour tous et les terroristes islamistes, mais je souligne l'existence d'une convergence idéologique", dit-elle.

La Manif pour tous a dénoncé un "scandaleux amalgame" et a réclamé "des excuses immédiates". "Les caricatures et les violences verbales n'ont pas leur place dans le débat public. Trop, c'est trop", a réagi l'organisation dans un communiqué.
Hugo Septier avec AFP