BFMTV

Saint-Tropez: Nicolas Sarkozy surpris à contresens à vélo par un policier

Nicolas Sarkozy à vélo en 2012.

Nicolas Sarkozy à vélo en 2012. - BORIS HORVAT - AFP

Au cours d'une balade à vélo dans le Var, Nicolas Sarkozy s'est emmêlé les rayons et a remonté le vieux port de Saint-Tropez à contresens. Rappelé à l'ordre par la police municipale, il est descendu de bicyclette.

L’ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, est un cycliste chevronné. Mais ça n’empêche pas certaines bévues. Comme le raconte Nice Matin, l’ex-chef de l’Etat, récemment défait lors de la primaire de la droite, a été surpris ce 31 décembre à contresens sur le port de Saint-Tropez (Var) par la police municipale.

Ni PV, ni traitement de faveur

Ce jour de réveillon du Nouvel an, Nicolas Sarkozy quitte à vélo la résidence du Cap Nègre, qui appartient à la famille de son épouse Carla Bruni. Direction Saint-Tropez, située à 30 kilomètres de là. En arrivant dans la station balnéaire rendue célèbre par Brigitte Bardot, il s’engage sur le vieux port. Problème, il remonte le quai à contresens. Un policier municipal, en faction à cet endroit, le remarque. Il explique au quotidien varois:

"Je ne sais pas comment il a pu arriver jusque-là... Je lui ai demandé de façon courtoise de descendre de son vélo et de continuer à pied, ne serait-ce que pour des questions de sécurité. Il m’a répondu qu’il n’y avait aucun souci et il s’est exécuté".

L’affaire en est restée là et l’agent n’a pas dégainé de PV. Mais il l’assure, il en aurait fait de même pour "n’importe quel autre cycliste" et il n’y a pas eu de "traitement de faveur".

R.V.