BFMTV

Régionales en Paca: pas d'accord avec LaREM, Muselier se décrit comme "LR avec les bras ouverts"

Les Républicains ont finalement décidé mardi d'apporter leur "soutien" à Renaud Muselier pour les régionales en Paca, ayant obtenu l'assurance qu'il n'y aurait ni ministre, ni parlementaire LaREM sur sa liste. Une décision dont s'est félicité le président de la région Sud, après plusieurs jours de remous en interne.

Après trois jours de "turbulences", causées par les déclarations de Jean Castex dimanche, le président de la région Paca Renaud Muselier s'est réjoui ce mardi d'avoir reçu le soutien de son parti Les Républicains, pour les régionales. Dimanche, le Premier ministre avait annoncé dans les pages du JDD le retrait de la liste de la majorité au profit du candidat LR pour les élections régionales de juin dans la région, faisant craindre au parti d'opposition une alliance en bonne et due forme avec LaREM.

"La clarification est faite", a affirmé Renaud Muselier ce mardi soir, à la sortie du siège des Républicains à Paris. "J'avais demandé à avoir le rassemblement le plus large. J'essaie de sortir des carcans politiques tout en étant LR. Je suis LR avec les bras ouverts", a-t-il souligné. "Aujourd'hui, c'est clair et net: je suis soutenu par ma famille politique (...) Moi, je ne suis pas dans une logique binaire, je suis ouvert, je suis dans une logique d'additionner".

Un "manque de clarification"

Après avoir mis leur investiture pour les régionales en balance, Les Républicains ont finalement décidé d'apporter leur "soutien" à Renaud Muselier, mais en ayant obtenu l'assurance qu'il n'y aurait ni ministre, ni parlementaire LaREM sur sa liste.

"J'essaie de sortir des carcans politiques et je vois que c'est quand même très difficile", a poursuivi Renaud Muselier face à la presse. "Pour autant, j'ai le soutien de ma famille politique. Ça a été difficile, pour elle aussi d'ailleurs puisqu'il y a eu un manque de clarification".

Aucun élu ou ministre LaREM sur les listes LR

Un peu plus tôt, le président du parti LR Christian Jacob avait assuré devant la presse qu'aucun parlementaire, aucun ministre ou élu LaREM ne figurerait sur les listes LR pour les régionales en Paca. "C’est un accord d’une famille qui a été secouée, mais rassemblée aujourd’hui", avait déclaré le chef de clan.

Au même moment, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal assurait sur LCI qu'il y aurait "bien sûr" des candidats LaREM sur la liste de Renaud Muselier. "C'est le sens de ce rapprochement, de cette alliance qu'il y a avec" le président LR de la région, croit savoir le porte-parole du gouvernement.

"Il n'a jamais été question d'une alliance ou d'un accord d'appareil entre Les Républicains et La République en marche (...) Il a un rapprochement, une alliance, à l'échelle d'une région", a-t-il répété. "Ce qu'a annoncé le Premier ministre dimanche, c'est que nous soutenions la candidature de Renaud Muselier et que des personnes issues de la liste qui avait été conduite par Sophie Cluzel participeraient à ce projet régional", a-t-il poursuivi.

Jeanne Bulant Journaliste BFMTV