BFMTV

Rachida Dati, invitée de Jean-Jacques Bourdin ce mardi à 8h35, sur RMC et BFMTV

Rachida Dati, vice-présidente de l'UMP et députée européenne.

Rachida Dati, vice-présidente de l'UMP et députée européenne. - -

Jean-Jacques Bourdin recevra Rachida Dati ce mardi à 8h35 sur RMC et BFMTV. La députée européenne s’exprimera sur les municipales 2014, la primaire UMP et sur les dissensions qui règnent au sein de son parti. Elle pourrait aussi évoquer l’agression, peut-être terroriste, dont a été victime un militaire dimanche près de Paris.

Jean-Jacques Bourdin recevra Rachida Dati ce mardi à 8h35 sur RMC et BFMTV. La députée européenne a récemment déclaré « la société française se décompose », une attaque directe contre François Hollande, dont elle a affirmé qu’il « refuse de jouer le rôle du chef ».
La maire du 7e arrondissement de Paris devrait s’exprimer sur la menace qui pèse sur la reconduction de son mandat en 2014. Michel Dumont, l'ancien maire du 7ème qui avait été contraint de laisser sa place à Rachida Dati en 2008, annonce vouloir présenter une liste aux municipales.

« Besoin d'une parole forte au sein de l'Islam de France »

La députée européenne devrait se prononcer également sur la primaire UMP et les dissensions au sein du parti autour de la candidature de Nathalie Kosciusko-Morizet. En cause, l’abstention de cette dernière lors du vote de la loi Taubira sur le mariage gay. Un sujet encore brûlant, après les débordements de la Manif pour tous de dimanche, le jour où le film La vie d’Adèle, sur une passion amoureuse entre deux femmes, a obtenu à Cannes la Palme d’or, et qui a fait dire « on est envahis de gays » à Christine Boutin lundi sur RMC.
Par ailleurs, dans un communiqué, Rachida Dati a déclaré : « Nous avons urgemment besoin d'une parole forte au sein de l'Islam de France et de l'Europe qui fasse plus que se démarquer des individus qui commettent des actes odieux en dévoyant et prenant comme prétexte la religion », une annonce qui fait écho à l’agression dimanche d’un militaire à La Défense, qui pourrait être selon Manuel Valls un acte terroriste.

Claire Béziau, avec Jean-Jacques Bourdin