BFMTV

Primaire à gauche: les Français inscrits sur les listes électorales courant 2016 pourront voter

Le président du comité d'organisation de la primaire de la gauche, Christophe Borgel, le 17 décembre à Paris.

Le président du comité d'organisation de la primaire de la gauche, Christophe Borgel, le 17 décembre à Paris. - CHRISTOPHE ARCHAMBAULT - AFP

Les Français ont jusqu'au 31 décembre pour s'inscrire sur les listes électorales. La primaire aura lieu les 22 et 29 janvier.

Bonne nouvelle pour les inscrits de dernière minute. Dans un communiqué publié ce mercredi, le comité d'organisation de la primaire à gauche annonce que tous les Français inscrits sur les listes électorales courant 2016, même tardivement, pourront voter les 22 et 29 janvier.

Pour pouvoir voter durant l'année 2017, il faut s'être inscrit avant le 31 décembre 2016. Mais la primaire de gauche étant très rapprochée - d'à peine un mois - de cette date limite, le doute planait jusque-là sur la possibilité pour les inscrits tardifs de voter à la primaire, sachant que les nouvelles cartes électorales mettent plusieurs mois à être délivrées à compter de l'inscription, et qu'en théorie, les nouveaux inscrits ne pouvaient voter qu'à partir du 1er mars 2017.

"Depuis plusieurs semaines, nous sommes sollicités par ces électeurs nouvellement inscrits sur les listes électorales en 2016 pour savoir s'ils auront le droit de voter les 22 et 29 janvier lors de la primaire de la gauche et des écologistes. La réponse est oui", précise Christophe Borgel, le président du Comité national d'organisation des Primaires citoyennes, dans le communiqué.

La gauche doit montrer sa capacité à mobiliser

Pour expliquer sa décision, le Comité évoque le boom des inscriptions sur les listes électorales constaté ces dernières semaines. Après la forte mobilisation pour la primaire à droite au mois de novembre, dont les deux tours ont attiré chacun un peu plus de 4 millions de votants, l'enjeu de la mobilisation est majeur pour la gauche, qui doit montrer à son tour sa capacité à mobiliser l'électorat.

Selon les chiffres de l'Insee, au premier mars 2016, il y avait 44.834.000 inscrits sur les listes électorales en France, soit 1% de plus qu'en 2012, dernière année présidentielle. Le chiffre exact à la fin décembre ne sera connu qu'en mars 2017, selon le ministère de l'Intérieur. Une tendance que l'on constate avant chaque élection, comme le note l'Insee, mais sur laquelle ne mise pas moins la gauche.

Se munir du justificatif d'inscription pour voter

A Paris, on constate même "un record d'inscriptions depuis 1978", indique la mairie. La capitale comptait à la mi-décembre un peu plus d'1,35 million d'inscrits contre 1,3 million en 1978) pour une population à peu près stable à 2,1/2,2 millions d'habitants. Dans les arrondissement de gauche comme de droite de la capitale, le nombre d'inscriptions est en tout cas supérieur à celui de 2011 et celui de 2006.

Dans le détail, les électeurs se rendant aux urnes pour la primaire devront vraisemblablement se munir du justificatif de leur inscription, sur lequel figure d'ailleurs l'adresse de leur bureau de vote. Le 3 janvier, le comité se réunira pour définir les modalités du vote, qui seront rendues publiques le lendemain, 4 janvier. "On précisera les modalités. Puisqu'il s'agit d'un scrutin électoral, il faut être extrêmement précis", a insisté Christophe Borgel à l'AFP. 

Charlie Vandekerkhove avec AFP