BFMTV

Présidentielle: un sondage crédite Éric Zemmour de 5,5% des intentions de vote, s'il venait à se présenter

Éric Zemmour, futur candidat en 2022?

Éric Zemmour, futur candidat en 2022? - Joel Saget - AFP

Selon un sondage Ifop pour Le Point, la côte du polémiste pour la présidentielle 2022 serait plus élevée que celle d'Anne Hidalgo, et il pourrait récupérer des voix du côté des Républicains.

Quel poids aurait Éric Zemmour sur la scène politique française s'il venait à se présenter en 2022? C'est la question à laquelle a tenté de répondre l'Ifop dans un sondage réalisé pour Le Point, publié ce mercredi. Poussé par plusieurs de ses proches à franchir le pas de la présidentielle, le polémiste hésite encore. Mais s'il venait à se présenter, il atteindrait 5,5% des intentions de vote au premier tour selon ce sondage. Un score trop faible pour espérer quoi que ce soit donc, mais qui reste intéressant à étudier dans sa physionomie.

D'abord, parce qu'il est important de le mettre en parallèle avec les scores que feraient les autres candidats. Et en l'occurence, avec ses 5,5%, Éric Zemmour obtiendrait le même nombre de voix que le Vert Yannick Jadot, et ferait même mieux que la potentielle candidate PS Anne Hidalgo et ses 5%.

"Ce n'est pas faramineux, mais c'est un point de départ non négligeable dans un paysage politique totalement éclaté" explique dans les colonnes du Point Jérôme Fourquet, directeur du département opinion à l'Ifop.

Marine Le Pen pas vraiment inquiétée...

Mais ce qui est peut-être le principal enseignement à retenir de ce sondage, c'est que contrairement à ce qui pourrait être imaginé, Éric Zemmour ne prendrait pas de voix au Rassemblement national, mais plutôt à la droite et aux Républicains. Même s'il traite des mêmes thématiques que le RN, comme la sécurité ou l'immigration, au point que Marine Le Pen en vient à craindre de se voir assimilée à lui, sa candidature à la présidentielle n'aurait presque pas d'impact négatif pour elle dans les urnes.

La candidate RN pourrait ainsi obtenir, selon le sondage, 28% au premier tour. Ce serait donc plutôt du côté de l'électorat de Xavier Bertrand (13,5%) ou de Nicolas Dupont-Aignan (3,5%) qu'Éric Zemmour récupèrerait des voix. Ce qui représente pour Jérôme Fourquet, "l'illustration d'un vaste mouvement de glissement à droite du paysage politique"

...voire renforcée?

Le sondage permet également de dresser le portrait-robot de ceux qui seraient prêts à voter Zemmour en 2022. Le polémiste séduirait ainsi trois fois plus d'hommes que de femmes, assez logique au regard de ses prises de position sur le féminisme. Ce serait également un électorat plutôt urbain et aisé qui ferait le choix Zemmour, les classes populaires lui préférant Marine Le Pen.

Et selon Jérôme Fourquet, cette candidature hypothétique serait même possiblement un bon coup pour le Rassemblement national contrairement à ce qu'affirme Jordan Bardella. Les électeurs RN pourraient choisir de faire bloc autour de leur candidate, et reprocher à Éric Zemmour de mettre en péril la droite nationaliste en se présentant. Reste à voir si le polémiste prendra tout cela en compte au moment de faire son choix.

Louis Augry