BFMTV

Présidentielle 2022: Éric Piolle se prononcera sur une éventuelle candidature au "printemps prochain"

Le maire écologiste de Grenoble affirme toutefois qu'un candidat "portera l'écologie politique" lors du prochain scrutin présidentiel.

Fort de son succès aux élections municipales, Europe Écologie - Les Verts (EELV) présentera-t-il un ou une candidate à l'élection présidentielle de 2022? "La priorité, c'est les régionales" de mars 2021, a éludé le maire de Grenoble Éric Piolle ce mardi matin, invité de BFMTV-RMC.

Toutefois, "il y aura un candidat qui portera l'écologie politique, c'est structurant et fondamental. L'arc humaniste aujourd'hui, cet espace qui doit transformer la société, il a besoin d'un candidat à la présidentielle", a défendu l'édile écologiste, réélu en juin avec plus de 53% des voix au terme d'une quadrangulaire.

Cette candidature pourrait-elle être incarnée par le maire isérois? "Vous me réinviterez au printemps prochain", a répliqué Éric Piolle. "Je travaille à un collectif", a-t-il poursuivi, qui n'est "pas forcément" en vue de la présidentielle. "Ce qui est sûr, c'est que ma détermination est totale pour construire un espace de victoire en 2022."

"Le temps de l'incarnation viendra après"

Et si d'aventure le maire de Grenoble se portait candidat, s'effacerait-il face à Anne Hidalgo? Dans une interview accordée au Point la semaine passée, cette dernière n'a pas écarté l'éventualité d'une candidature en répondant qu'elle prendrait "toute (s)a part dans la bataille qui s'annonce".

"Sur la présidentielle, ce qui est sûr, c'est que le temps d'aujourd'hui, c'est le temps de la construction du collectif. Le temps de l'incarnation viendra après", a répondu Éric Piolle, proche de son homologue parisienne.
Clarisse Martin Journaliste BFMTV