BFMTV

Pour Eric Woerth, Nicolas Sarkozy ne revient pas "pour prendre sa revanche"

-

- - -

Invité de Jean-Jacques Bourdin, le Secrétaire général des Républicains Eric Woerth a réaffirmé son soutien indéfectible à Nicolas Sarkozy, candidat à la présidentielle via la primaire de la droite et du centre. Après avoir assuré que le parti resterait "neutre", l'ancien ministre a expliqué les raisons du retour de l'ancien chef de l'Etat: 

"J'entends que Nicolas Sarkozy serait candidat pour prendre sa revanche, quelle drôle d’idée. Il considère que la situation l’interpelle et il a envie de rendre service à son pays. (...) Les circonstances font que sa candidature prend beaucoup de valeur" a encore estimé Eric Woerth. 

Répondant aux accusations de Nathalie Kosciusko-Morizet, qui considérait que la primaire n'était pas équitable, Eric Woerth a par ailleurs rappelé que des proches de Bruno Le Maire ou Alain Juppé siègent également dans l'organigramme du parti. Il a également assuré le parti traitait tous les candidats de la même manière.
P.A.