BFMTV

Portrait officiel d'Emmanuel Macron: les détournements des internautes

Les détournements des internautes sur Twitter.

Les détournements des internautes sur Twitter. - Montage BFMTV

Le chef de l'Etat a dévoilé ce jeudi, sur Twitter, son portrait officiel. Une photographie attendue, notamment par les internautes qui n'ont pas manqué d'y réagir avec humour.

Costume sombre, cravate bleue, les deux mains sur son bureau, sur lequel figure un livre ouvert et une horloge. Le portrait officiel d'Emmanuel Macron a été révélé ce jeudi à la mi-journée. Aussitôt présenté, aussitôt détourné, avec humour, par de nombreux internautes. 

Le chef de l'Etat apparaît ainsi à la place de Kate Winslet, sur le Titanic, dans les bras de Leonardo Di Caprio, ou encore adossé au comptoir d'un bar. 

Figurine de babyfoot, joueur de billard ou encore Avengers

Visiblement inspirés, les internautes ont également mis le président de la République dans la peau d'une figurine de babyfoot, d'un joueur de billard et même dans celui d'un Avenger, aux côtés de Hulk, de Thor, la Veuve Noire, Hawkeye et Iron Man. 

"NOOOTRE PORTRAIT !!!"

Et même La Chaîne Météo a ajouté sa touche d'humour: "M. Le Président, ne faites pas comme votre prédécesseur, avant vos sorties officielles, consultez l'application La Chaîne Météo", en référence à François Hollande souvent sous la pluie lors de ses représentations officielles. L'actuel président apparaît ainsi avec un parapluie jaune, sous l'orage. 

En outre, un autre internaute a choisi de représenter Emmanuel Macron criant, avec écrit "NOOOTRE PORTRAIT !!!". Un autre clin d'oeil au discours prononcé par le chef de l'Etat lors de sa campagne, durant lequel il avait affirmé avec grand enthousiasme "Parce que c'est notre projet!".

Le portrait officiel d'Emmanuel Macron a été photographié par Soazig de la Moissonnière, qui a souhaité mettre en scène le chef de l'Etat dans son environnement quotidien. Tiré à 50.000 exemplaires, il sera désormais affiché dans les ambassades, préfectures, commissariats et mairies. 

Alexandra Milhat