BFMTV

Plan d'économies: Le Roux met la pression sur les députés frondeurs

Bruno Le Roux lors d'une conférence de presse à l'Assemblée nationale, le 23 avril.

Bruno Le Roux lors d'une conférence de presse à l'Assemblée nationale, le 23 avril. - -

Alors que la fronde fait rage au sein du PS contre le plan d'économies, le chef du PS à l'Assemblée a lancé un avertissement à ses collègues. "Il n'y a pas de vote qui soit sans conséquence", affirme-t-il.

Bruno Le Roux, le président du groupe PS à l'Assemblée, a souhaité jeudi qu'il y ait "le moins possible" de députés PS à ne pas voter le programme de stabilité du gouvernement, avertissant ceux qui feraient défaut qu'il n'y a "pas de vote qui soit sans conséquences."

La fronde au sein du PS contre le plan d'économies, loin de se calmer après la présentation du programme de stabilité, restait vive mercredi, certains députés affirmant même qu'ils ne le voteraient pas, le 29 avril.

"Le vote de mardi est un vote de responsabilité"

"Je veux amener chacun sur le chemin de la responsabilité", a déclaré Bruno Le Roux sur RTL. "Quand on ne vote pas la confiance, si ensuite on n'accompagne pas la politique mise en place par le gouvernement, celui qui fait ça doit se poser la question de vouloir lui-même appartenir à la majorité, au groupe, au Parti socialiste", a ajouté le député de Seine-Saint-Denis.

"D'abord, je chercherai à les convaincre, qu'il y en ait le moins possible. Bien entendu, il n'y a pas de vote qui soit sans conséquence. Le vote de mardi est un vote de responsabilité, l'absence de responsabilité entraîne bien entendu des conséquences", a développé Bruno Le Roux.

Pour le patron du groupe PS, il faut "un geste supplémentaire en matière de justice sociale". "J'attends quelque chose de plus sur les petites retraites, ne pas geler les petites retraites", a-t-il également déclaré.

A. K. avec AFP