BFMTV

Julien Dray veut mener la liste socialiste aux européennes

Julien Dray

Julien Dray - JEAN-PIERRE MULLER / AFP

Julien Dray a la ferme intention d'être le chef de file du Parti socialiste pour les élections européennes de 2019.

Profite-t-il de l’actualité politique atone alors que Le président de la République et le gouvernement ont entamé deux semaines de vacances ? En tout cas il semble décidé. Julien Dray a annoncé son intention d’être le chef de file du parti socialiste à l’occasion des élections européennes de 2019, comme le révèle Le Parisien, ce samedi.

L’ancien député PS de l’Essonne, veut redynamiser un parti encore sous le choc de l’élection présidentielle, où son candidat Benoît Hamon, avait été balayé au premier tour, obtenant 6,36 % des voix: "Je souhaite mener cette bataille au nom des socialistes et créer un collectif rassembleur autour de ce projet", a-t-il confié au Parisien.

"Il faut mener une bataille politique de conviction. Ces élections européennes seront totalement différentes de toutes celles que nous avons connues auparavant. C’est pourquoi il faut commencer très tôt", assure-t-il pour justifier sa candidature anticipée.

Dotation universelle, avortement et écologie

Et Julien Dray n’a pas attendu pour dévoiler ses envies. Au programme, une dotation universelle pour chaque jeune européen âgé de 18 ans, une décision qui rappelle le revenu universel de Benoît Hamon: "Ce serait un capital de départ donné à chaque jeune pour faire sa vie comme il l’entend. Cette dotation devrait être substantielle afin de donner à chacun sa chance".

Julien Dray entend également "faire du droit à l’avortement un droit européen pour chaque femme", alors que l’avortement est menacé en Pologne et est en passe d’être légalisé en Irlande. Enfin, il souhaite débarrasser l’Europe de Monsanto et du glyphosate: "Je veux aussi une règle commune qui s’impose à toute l’économie pour avoir dans les cinq ans une Europe sans Monsanto et sans glyphosate ".

Les élections européennes doivent se dérouler le 26 mai 2019. Elles permettront d'élire les 79 députés européens français.

Guillaume Dussourt