BFMTV

Pour Dray, Faure est "une sorte de George Clooney" de la politique

Julien Dray

Julien Dray - JEAN-PIERRE MULLER / AFP

Julien Dray compare le futur premier secrétaire du Parti socialiste Olivier Faure à un "George Clooney de la politique".

Les plus retors y verront un faux compliment: dimanche dans BFM Politique, Julien Dray, apparatchik socialiste et docteur ès manœuvres de la rue de Solférino, a souhaité bon vent à sa manière au nouveau premier secrétaire du parti, Olivier Faure. L'éloge de "Juju" à celui auquel il envisageait naguère de disputer la place de patron du PS a ainsi pris un tour surprenant:

"On peut lui souhaiter bonne chance, bon courage, parce que c'est un homme de qualité", a commencé l'ancien trotskiste. Et d'ajouter: "Il a un physique 'agréable' comme on dit. Je le poussais en disant qu'il était une sorte de George Clooney de la politique. Il a maintenant un véritable défi devant lui."

Olivier Faure ne serait-il qu'une "belle gueule" aux yeux de Julien Dray ? Ce dernier demeure inquiet sur l'avenir de son parti.

"Tout une partie de l'appareil socialiste a préféré un débat policé, de rassemblement, plutôt qu'une clarification", constate-t-il. "Il y a aujourd'hui plus de militants à l'extérieur du Parti socialiste qu'à l'intérieur. Il n'y a que 35.000 votants, ce qui est un chiffre très faible."

Presque 100.000 de moins qu'il y a dix ans, à Reims. 
Louis Nadau