BFMTV

Crash du vol MH17: Guigou redoute "un risque d'escalade sérieux"

Elisabeth Guigou, invitée de BFMTV-RMC, vendredi 18 juillet 2014

Elisabeth Guigou, invitée de BFMTV-RMC, vendredi 18 juillet 2014 - -

Elisabeth Guigou, présidente de la commission des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale, était vendredi matin l'invitée d'Apolline de Malherbe en direct sur BFMTV et sur RMC.

Invitée vendredi matin sur BFMTV et sur RMC, Elisabeth Guigou, présidente de la commission des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale, s'est exprimée sur le crash du vol de la Malaysian Airlines survenu jeudi dans la région de Donestk en Ukraine, faisant 298 morts. Questionnée par ailleurs sur sa candidature au poste de commissaire européen, l'ancienne ministre a renouvelé son intention de se présenter.

# Crash du vol MH17: "un risque d'escalade sérieux"

Si un tir de missile sol-air semble être à l'origine du drame, les autorités de Kiev et les rebelles se rejettent mutuellement la faute. Afin de déterminer les circonstances réelles du crash,"il faut des experts indépendants les plus vite possible pour examiner les boîtes noires", a estimé Elisabeth Guigou.

"C'était déjà un conflit épouvantable. Il y a un risque d’escalade sérieux. Il faut un cessez-le-feu, la poursuite des discussions et des négociations à quatre. C'est le groupe dit de Bénouville -Russie, Ukraine, France, Allemagne-", a-t-elle ajouté.

# Guigou toujours candidate au poste de commissaire européen

Alors que l'ancien ministre de l'Economie Pierre Moscovici devrait être désigné commissaire européen d'ici la fin du mois de juillet, selon une source proche de l'Elysée, Elisabeth Guigou a assuré être toujours candidate au poste.

"Tant que le président de la République ne s'est pas exprimé publiquement, je continue à manifester mon intérêt et ma disponiblité", a déclaré la députée socialiste de Saine-Saint-Denis.

Mélanie Godey