BFMTV

"Nous sommes à vos côtés": Macron apporte son soutien aux blessés de "l'attaque" à Lyon

Une explosion a eu lieu près de la place Bellecour, à Lyon, ce vendredi.

Une explosion a eu lieu près de la place Bellecour, à Lyon, ce vendredi. - BFMTV

Une explosion a eu lieu ce vendredi après-midi près de la place Bellecour, à Lyon. Alors que la section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisie de l'enquête, les réactions politiques se multiplient.

Une explosion d'origine inconnue a eu lieu ce vendredi après-midi dans une à proximité de la place Bellecour, à Lyon, dans le Rhône. D'après la préfecture du Rhône, l'explosion aurait fait 13 blessés légers dont un enfant. La piste du colis piégé est privilégiée. La section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisie de l'enquête vers 19 heures.

Rapidement, les réactions politiques se sont multipliées sur les réseaux sociaux. Alors qu'il était interviewé par le youtubeur Hugo Travers sur sa chaîne, Emmanuel Macron a évoqué "une attaque" et a adressé "ses pensées" aux victimes de la déflagration.

Le chef de l'Etat a ajouté peu après, sur Twitter: "Ce soir je pense aux blessés de l’explosion de Lyon, à leurs familles touchées par la violence qui s’est abattue sur leurs proches dans la rue, et à tous les lyonnais. Nous sommes à vos côtés." 

Castaner appelle à une vigilance renforcée

Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a, quant à lui, indiqué sur Twitter qu'il venait "d’adresser des consignes de vigilance à l’ensemble des préfets pour renforcer la sécurité des sites accueillant du public et des événements sportifs, culturels & cultuels. Je suis la situation en lien avec le préfet du Rhône et le parquet", a-t-il fait savoir.

"Nous attendons des informations précises"

Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne Rhône-Alpes, a rapidement réagi sur Twitter. "Émotion après l'explosion au cœur de Lyon. Nous attendons des informations précises. De tout coeur avec les blessés. Merci aux secours et aux forces de l'ordre si rapidement mobilisées"

Des messages de soutien aux blessés

Gilles Le Gendre, président du groupe La République en Marche à l’Assemblée Nationale a adressé ses pensées aux blessés de l’explosion. 

"Après l’explosion d’un colis piégé nos pensées vont à nos compatriotes Lyonnais, aux victimes, à leurs familles et à leurs proches. Tout notre soutien aux forces de l’ordre dans la recherche des coupables de ce lâche attentat!", a réagi Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France.

Les candidats aux Européennes réagissent

"De tout cœur avec les personnes blessées dans cette explosion ; et bien sûr, plein soutien aux forces de l’ordre engagées pour retrouver l’auteur de cette attaque", a tweeté François-Bellamy, candidat Les Républicains pour les élections européennes. 

"Mes plus sincères pensées pour les victimes. Je veux dire également nos remerciements et notre gratitude aux agents du service public et aux secouristes qui mettent tout en œuvre pour prendre en charge les blessés", a aussi réagi Ian Brossat, tête de liste communiste aux Européennes.

Manon Aubry, tête de liste de la France insoumise, a déclaré: "Nous apprenons qu'une explosion, probablement causée par un colis piégé, a blessé plusieurs personnes à Lyon. Nos pensées vont vers les victimes et leurs proches."

Alors que rien, pour l'heure, ne permet de parler d'attentat terroriste, Nathalie Loiseau, tête de liste LaREM aux Européenne, en meeting à Strasbourg, a déploré "un acte terroriste" à Lyon.

La présidente du Rassemblement national a, elle aussi, déclaré avoir "une pensée pour la dizaine de personnes blessées à Lyon dans un attentat terroriste", ajoutant qu’elle "espère que le terroriste sera arrêté".

Cyrielle Cabot