BFMTV

NKM sur RMC : « Hollande doit arrêter la politique du pire »

Nathalie Kosciusko-Morizet est candidate à la primaire UMP pour les municipales parisiennes à Paris.

Nathalie Kosciusko-Morizet est candidate à la primaire UMP pour les municipales parisiennes à Paris. - -

Ce mardi matin sur RMC et BFMTV, Jean-Jacques Bourdin recevait Nathalie Kosciusko-Morizet. La candidate à la primaire UMP pour les municipales de 2014 à Paris appelle les opposants à Bertrand Delanoë à venir s'inscrire sur Internet pour voter à la primaire, et critique l'actuel majorité pour l'achat de bus diesel.

Invitée sur RMC et BFMTV ce mardi matin, Nathalie Kosciusko-Morizet est candidate à la primaire UMP pour les municipales de 2014 à Paris. Toutefois, après le désistement de Rachida Dati, le parti pourrait tout simplement annuler ces primaires. NKM se prononce pour l’ouverture des commerces le dimanche ou encore le bannissement des véhicules diesel de la flotte municipale. Si elle est choisie par son parti, l’ancienne ministre fera face à Anne Hidalgo, la candidate socialiste et actuelle première adjointe au maire.

A propos de Paris

Carlo Ancelotti, l'entraîneur du PSG, pourrait quitter le club :
8h55 - NKM : « Il faut rester quand on a envie de rester. On fait bien notre métier quand on aime ce qu’on fait ».

A propos du diesel. Nathalie Kosciusko Morizet souhaite le voir disparaître des véhicules publics de la ville de Paris :
8h53 - NKM : « Il faut progressivement aligner la fiscalité du diesel sur celle de l’essence. Ce n’est pas facile. Mais sans attendre ça, on peut aussi mener une politique cohérente, par exemple, arrêter d’acheter des véhicules de diesel comme le fait la ville de Paris. Ça fait des années qu’on a un problème de pollution à Paris. Et en février, le syndicat des transports d’Ile-de-France, présidé par les socialistes, a acheté plus de 200 bus au diesel ! »

8h51 - NKM : « Je suis à Paris parce que je l’ai choisi, je l’aime, je suis née à Paris ».

A propos des primaires et de l'UMP

A propos de la primaire à droite pour les municipales de 2014 à Paris :
8h49 - NKM : « C’est ouvert à tous les électeurs parisiens. C’est une primaire pour l’alternance. Ça coute trois euros, c’est un investissement. Je ne prends jamais une élection à la légère. Imaginez que personne n’aille voter. Il y a cinq candidats, quand on donne la parole aux citoyens, il faut le leur dire ».

Un nouveau vote pour la présidence de l'UMP devrait se tenir en septembre, mais certains pensent à l'annuler, autant dans le camp de François Fillon que dans celui de Jean-François Copé.
8h49 - NKM : « C’est un engagement pris devant les militants, seuls les militants peuvent le défaire ».

Certains à droite pensent déjà à organiser des primaires à l'UMP pour choisir le candidat à la présidentielle de 2017.
8h46 - NKM : « Je crois que c’est la modernité, quand il n’y a pas de sortant, d’avoir des primaires. A Paris, c’est le sortant qui choisit sa dauphine, c’est un système quasi monarchique. C’est très ringard. Vous avez la possibilité de choisir votre candidat. Même si Nicolas Sarkozy est candidat, les principes ne sont pas à géométrie variable ».

A propos du statut de Valérie Trierweiler

8h44 - NKM : « En France, le statut de la première dame n’est pas défini. Soit ils ont un statut, soit ils n’en ont pas. Dans une République, il n’y en a pas forcément besoin, donc pas besoin de tous ces moyens. Il faut choisir entre le système allemand et le système américain, soit il a un statut et on le met en avant, soit il n’en a pas, et il s’efface ».

A propos du mariage pour tous

8h42 - NKM : « Je ne manifesterai pas. Je ne suis pas opposée à cette loi, même si j’ai des convictions qui ne sont pas majoritaires dans mon parti. Pour autant, je trouve que la méthode du gouvernement, faite de mépris et d’insultes, n’est pas la bonne méthode. Je pense que nous avons eu tort de ne pas aller au bout de l’engagement du pacte civil. Je suis pour l’union homosexuelle, ça ne me pose pas de problème qu’on l’appelle mariage, mais il y a des choses dans le texte et dans la méthode qui m’ont empêché de voter la loi. Je suis pour l'union homosexuelle et l'adoption simple, je ne suis pas favorable à l'adoption plénière. Je fais partie de ceux qui pensent qu'on n'abroge pas une loi de ce genre. Ce n'est pas vrai qu'on va démarier les gens. On gagne toujours à dire la vérité aux gens ».

A propos des mesures de François Hollande pour les entreprises

8h39 - NKM : « Est-ce qu’on félicite un pompier pyromane ? Ses mesures pour l’entreprise sont bonnes, mais elles sont l’inverse de ce qu’il faisait il y a six mois. On passe la fiscalité à 60%, puis à 30%, puis on met des dérogations à 15%. Mais entre temps, l’image de la France a été abimée auprès des investisseurs, et certains sont partis ».

A propos des relations franco-allemandes et de l’austérité

8h37 - NKM : « On fait une erreur en faisant croire que l’austérité nous a mis dans la situation actuelle. Mais il n’y a pas de politique d’austérité en France, il y a une politique qui aggrave les impôts ».

A la suite de la diffusion d’un texte du parti socialiste, les relations sont tendues entre la France et l’Allemagne :
8h35 - NKM : « Il doit surtout d’arrêter de mener la politique du pire en France et en Europe. On ne peut pas attribuer aux autres nos échecs. Maintenant, les socialistes français disent "ce n’est pas l’Allemagne qu’on attaque, mais la droite allemande". Mais c’est la gauche allemande qui a lancé les réformes ! »

Revivez aussi toute l'émission Bourdin & Co de ce mardi matin.

Mathias Chaillot avec Jean-Jacques Bourdin