BFMTV

Nicolas Sarkozy ce soir sur France 2 : opération déminage

Nicolas Sarkozy interviendra ce lundi soir sur France 2 dans une interview très attendue. Il tentera de relativiser l'impact de l'affaire Woerth-Bettencourt, qui commence à faire de lui, un président très impopulaire.

Nicolas Sarkozy interviendra ce lundi soir sur France 2 dans une interview très attendue. Il tentera de relativiser l'impact de l'affaire Woerth-Bettencourt, qui commence à faire de lui, un président très impopulaire. - -

Le président s'exprimera ce lundi soir pendant une heure sur France 2. Il tentera de relativiser l'affaire Woerth-Bettencourt, et préparera le terrain à son ministre du Travail, en évoquant la réforme des retraites, qui doit être présentée ce mardi en Conseil des ministres.

Selon un sondage Opinion Way pour Métro, avec seulement 30% d'électeurs satisfaits, la cote de confiance de Nicolas Sarkozy est au plus bas depuis son élection en 2007. L’affaire Bettencourt, les problèmes de fond, et l’annonce de réformes impopulaires, minent la présidence en ce début d’été. Pour tenter d’inverser la tendance, le chef de l’Etat s’exprimera ce lundi soir, pendant plus d’une heure, en direct sur France 2.

Il s’agira d’abord de désamorcer la polémique qui secoue Eric Woerth, ou « l’honnêteté faite homme » selon les propres mots du président. Pour cela, il brandira notamment le rapport de l'Inspection générale des Finances. Rendu public hier, dimanche, celui-ci blanchit l’actuel ministre du Travail, affirmant qu’il « n'est pas intervenu » dans le dossier fiscal de Liliane Bettencourt lorsqu’il était au Budget (2007-mars 2010). Pour la majorité, ce rapport clôt la polémique.

Le chef de l’Etat évoquera ensuite les problèmes de fond qui, selon lui, intéressent le plus les Français. La réforme des retraites devrait être au cœur du second volet de l’interview. Présentée en Conseil des ministres ce mardi, elle sera défendue par Eric Woerth en commission à l'Assemblée nationale la semaine suivante.

D’une manière générale, Nicolas Sarkozy aura pour mission de rassurer. Les Français d’abord, et sa majorité, dans un deuxième temps, puisqu’elle aussi, a critiqué sa manière d’agir lors des polémiques Blanc/Joyandet/Woerth.

bourdinandco