BFMTV

Municipales 2014: "les forces démocratiques doivent empêcher" une victoire FN

-

- - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Alors que le Front national a connu une très forte poussée lors de ce premier tour des municipales, le gouvernement a appelé à faire bloc contre l'extrême droite.

Les responsables du FN ont crié victoire dimanche au soir du premier tour des municipales, tandis les responsables de gauche appelaient à faire barrage à l'extrême droite et limiter la casse au second tour.

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a estimé que "certains électeurs ont exprimé, par leur abstention ou leur vote, leurs inquiétudes, voire leurs doutes".

"Le premier tour a été marqué par un taux élevé d'abstention, en particulier en milieu urbain, et par une progression du FN" a estimé le chef du gouvernement dans une courte réaction retransmise en direct à la télévision. 

"Là où le Front national est en situation de l'emporter au second tour, l'ensemble des forces démocratiques et républicaines ont la responsabilité de créer les conditions pour l'empêcher".

Même son de cloche chez les ministres. "La position du PS est très claire: nous ferons tout pour empêcher qu'un candidat FN emporte une municipalité", a déclaré Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole du gouvernement, et ministre du Droit des femmes, ajoutant qu'elle aimerait bien connaître "les intentions des camps d'en face".

"Une forme de déception"

Pour Cécile Duflot, "il ne faut pas mettre la tête dans le sable et être lucide". La ministre du Logement pense qu'"il y a une forme de déception qui s'est exprimée dans l'abstention".

Mais "l'élection n'est pas jouée, c'est le soir du premier tour, il y aura un second tour", a dit Cécile Duflot qui a insisté sur la "nécessité de mobiliser et de rassembler pour le second tour". "Jusqu'au dernier moment où les derniers électeurs votent, il faut absolument mobiliser l'ensemble des électeurs de gauche et écologistes pour le second tour", a-t-elle souligné.

Le porte-parole du Parti socialiste David Assouline a regretté "l'abstention importante " et la "hausse inquiétante" du Front national. Il a appelé, pour le deuxième tour, à "mobiliser les abstentionnistes de gauche", à "tout faire pour empêcher" le FN "de conquérir des villes" et à faire élire les équipes marquées par "la solidarité" ou encore le "sérieux de gestion".

Les résultats dans votre ville

  • Ex : Lyon, 69 ou Lyon, 69002
  • Sélectionnez votre électionPrésidentielle 2002Présidentielle 2007Législatives 2007Présidentielle 2012Législatives 2012Municipales
La rédaction