BFMTV

Mort d'al-Baghdadi: pour Macron "le combat continue" et la défaite de Daesh est une "priorité" de la France

Le président de la République, Emmanuel Macron (photo d'illustration) - AFP

Le président de la République, Emmanuel Macron (photo d'illustration) - AFP - -

Le chef de l'État a considéré que la mort du chef de Daesh n'était "qu'une étape" dans la lutte contre l'organisation terroriste en Syrie et en Irak. "Le combat continue", a ajouté Emmanuel Macron sur Twitter.

Emmanuel Macron a réagi ce dimanche soir à la mort du chef de Daesh annoncée par le président américain ce dimanche, indiquant qu'il s'agissait d'"un coup dur porté contre Daesh".

"La mort d'al-Baghdadi est un coup dur porté contre Daesh, mais ce n’est qu’une étape", a écrit le chef de l'État dans un message publié sur Twitter. "Le combat continue avec nos partenaires de la coalition internationale pour que l'organisation terroriste soit définitivement défaite. C’est notre priorité au Levant", ajoute-t-il. 

La ministre des Armées Florence Parly a "félicité nos alliés américains pour cette opération" qui a conduit à la mort d'Abou Bakr al-Baghdadi, tout en appelant à "poursuivre le combat sans relâche" contre son organisation.

Dans deux tweets publiés peu après l'annonce du président Trump, la ministre a déclaré: "Retraite anticipée pour un terroriste, mais pas pour son organisation". "Nous poursuivrons le combat sans relâche contre Daech", "avec nos partenaires, en nous adaptant aux nouvelles circonstance régionales", a-t-elle ajouté. 

Jeanne Bulant avec AFP