BFMTV

Sans Jean-Louis Borloo, l'UDI lance ses Européennes

Orpheline de Jean-Louis Borloo, l'UDI, associée au MoDem a lancé sa campagne pour élections européennes

Orpheline de Jean-Louis Borloo, l'UDI, associée au MoDem a lancé sa campagne pour élections européennes - -

Alliée au MoDem de François Bayrou pour le scrutin européen, l'UDI a dû mal, ce lundi, à se défaire de l'ombre de son fondateur Jean-Louis Borloo qui a annoncé son retrait politique dimanche soir pour raisons de santé.

A l'heure de lancer la campagne de leur camp pour les Europénnes, l'UDI n'a plus de chef après le retrait de Jean-Louis Borloo pour raisons de santé. Et pourtant, ce scrutin s'annonce essentiel pour peser dans le paysage politique. "Il faut penser à l'élection du mois de mai", insiste le député Jean-Christophe Lagarde sur BFMTV.

Mais, il estime qu'"une solution de transition doit être rapidement trouvée". "Je pense et j'espère que ce n'est qu'un retrait provisoire" de Jean-Louis Borloo, dit, lui, Hervé Morin.

Dans la future guerre des chefs centristes, Jean-Christophe Lagarde assure que "François Bayrou n'est pas à l'UDI" et "n'a pas vocation à l'être" malgré le rapprochement opéré ces derniers mois entre les deux partis au sein de L'Alternative. Lundi matin, l'UMP Henri Guaino avait, lui aussi, jugé que le récent maire de Pau, qui avait soutenu François Hollande au second tour en 2012, ne pouvait "fédérer le centre".

"Continuer l'oeuvre de Borloo"

Yves Jégo a de nouveau assuré lundi matin, sur RMC, que Jean-Louis Borloo allait "de mieux en mieux", mais qu'il en avait "pour plusieurs mois", après sa pneumonie et "le choc septique" survenu fin janvier. "Il faut aller de l'avant et, au-delà de lui, construire une offre politique et gagner les élections européennes", a-t-il ajouté.

"Nous avons le devoir de continuer l'oeuvre de Jean-Louis Borloo à travers la construction d'un centre-droit que j'aimerais encore conquérant", a pour sa part lancé Rama Yade, transfuge de l'UMP. Dur, décidémment de se détacher d'un leader qui assurait depuis longtemps la liaison entre les différents courants du centre.

"Plus la période provisoire, qui induit flottement et frictions, est courte mieux ce sera pour le parti", affirme encore Jean-Christophe Lagarde, évoquant une date "avant l'été". Un comité exécutif se tiendra mardi soir pour désigner une organisation transitoire et une date de congrès.

S.A. avec AFP