senat
 

Patrick Strzoda, directeur de cabinet d'Emmanuel Macron, qui avait décidé d'une suspension de quinze jours, a priori sans traitement, en mai contre Alexandre Benalla, a avoué ce mercredi devant la commission des lois du Sénat que l'intéressé avait cependant perçu son salaire entièrement. 

Votre opinion

Postez un commentaire