BFMTV

Mariage homo pas très intime à Montpellier

Les Coulisses de la Politique, de Jean-François Achilli, du lundi au vendredi à 7h20 sur RMC

Les Coulisses de la Politique, de Jean-François Achilli, du lundi au vendredi à 7h20 sur RMC - -

La présence de Najat-Vallaud Belkacem, cet après-midi, au premier mariage gay célébré en France à Montpellier, fait polémique.

« Ce n’était pas le moment de remettre un euro dans le Jukebox » : commentaire entendu mardidans un cabinet ministériel. La crainte est de rallumer l’incendie, après la démonstration de force des anti-mariages, dimanche dernier. Najat Vallaud-Belkacem a juré qu’elle s’y rendait « par amitié », pour honorer un engagement de longue date. Jean-Marc Ayrault l’a même soutenue en évoquant un « beau geste » de sa part. Pendant la cérémonie, elle ne sera pas assise avec les élus, mais parmi les membres des deux familles de Vincent Autin et Bruno Boileau. Mais il est difficile d’oublier son statut de ministre et de porte-parole du gouvernement.

Et pourtant, une autre ministre y a renoncé…

Et pas des moindres, Dominique Bertinotti, en charge de la Famille, qui a défendu le texte au parlement auprès de la garde des sceaux Christiane Taubira. Dominique Bertinotti a décliné l’invitation, pour ne pas rajouter une charge politique à la charge symbolique.

Najat-Vallaud Belkacem dit connaitre les futurs mariés depuis longtemps…

Depuis quelques années, selon son entourage. L’un d’eux militait au sein d’une association LGBT (lesbienne, gay, bi et trans). La ministre a revu le couple en novembre dernier et lui a lancé sous la forme d’une boutade qu’elle se rendrait à leur mariage, qui serait le premier après le vote de la loi. Pari tenu, pas question pour elle d’annuler.

Ce mariage très spectaculaire est vécu comme une provocation ?

Il y a le côté barnum de l’événement : au moins 130 journalistes accrédités, dont CNN et Al Jazeera, une centaine de policiers mobilisés. Les futurs époux ont médiatisé l’événement, tout comme la maire socialiste de Montpellier Hélène Mandroux. « Il y a un climat de tension, tout cela ne fait qu’ajouter de la division », estimait mardi l’UMP Guillaume Peltier.

Les Français en ont vraiment assez qu’on leur parle de mariage gay ?

Oui... et non. Leurs principales préoccupations vont au chômage et au pouvoir d’achat. Mais le sujet reste une passion française, qui nourrit les antagonismes. Najat Vallaud-Belkacem peut bien entendu assister à ce mariage à titre privé, c’est son droit le plus strict. Attention : elle est ministre à plein temps, le moment est peut-être venu d’envoyer un signe d’apaisement, et de tourner la page sur un thème qui divise inutilement les Français.

Ecoutez ici les Coulisses de la Politique de Jean-François Achilli de ce mercredi 29 mai.

Jean-François Achilli|||

Directeur de la Rédaction de RMC et éditorialiste RMC/BFMTV

Il intègre la rédaction de France Inter en 1998, puis le service politique en 2000, dont il prend la direction en septembre 2008. Il rejoint RMC en décembre 2012 comme directeur de la rédaction et éditorialiste RMC/BFMTV.

>> Suivez-le sur Twitter @jfachilli

Jean-François Achilli