BFMTV

Manifestation des gilets jaunes sur les Champs-Elysées: "ça ne peut pas se reproduire", tranche Anne Hidalgo

Anne Hidalgo ne veut pas d'une nouvelle manifestation sur les Champs-Elysées samedi prochain.

Anne Hidalgo ne veut pas d'une nouvelle manifestation sur les Champs-Elysées samedi prochain. - PHILIPPE HUGUEN / AFP

La maire de Paris s'oppose à une nouvelle manifestation sur les Champs-Elysées, après les dégâts constatés sur l'avenue samedi lors du rassemblement des gilets jaunes.

"Ca ne peut pas se reproduire samedi prochain". Trois jours après la manifestation des gilets jaunes sur les Champs-Elysées émaillée par des débordements, Anne Hidalgo ne veut pas que le scénario se reproduise.

"Cette manifestation était interdite sur les Champs-Elysées (...). Des personnes, avec le droit de manifester certes, ont défié l'autorité de l'Etat. Je conçois que ce soit très difficile d'intervenir sur un espace aussi vaste que les Champs-Elysées mais ça ne peut pas se reproduire", a martelé la maire de Paris sur I24News, lors d'un déplacement à Tel Haviv. 

"Une obligation de résultat", en cas de nouvelle manifestation

Samedi dernier la manifestation des gilets jaunes était initialement prévue au Champ de Mars, le rassemblement des Champs-Elysées n'avait pas été autorisé par la préfecture de police. Dans l'éventualité d'un nouveau mouvement samedi prochain, Anne Hidalgo estime que les autorités ont "une obligation de résultat". "Je suis en relation avec l'Etat et évidemment disposée à la coproduction, qui permettra qu'il n'y ait pas de tels actes samedi prochains", a-t-elle ajoutée. 

La maire de Paris a par ailleurs déploré le fait que Paris et les Parisiens soient contraints de payer la facture des dégâts, estimés à "plusieurs centaines de milliers d'euros".

"Je ne souhaite pas que les contribuables parisiens [paient les dégâts] mais dans les faits ce sont des fonctionnaires et des équipes municipales qui sont en train de réparer et de nettoyer", a souligné la maire de Paris. "On verra après comment on se retourne vers les responsables", a prévenu Anne Hidalgo. 

La tenue d'une manifestation samedi prochain à Paris est encore incertaine. Si un appel a bien été lancé sur les réseaux sociaux, plusieurs porte-paroles du mouvement des gilets jaunes ont décliné toute responsabilité de l'organisation de cette manifestation. 

Carole Blanchard