BFMTV

Macron lance sa campagne sous le signe de la Révolution

C'est le titre du livre que le candidat à la présidentielle publiera le 24 novembre. 200.000 exemplaires seront imprimés.

Il a entamé sa rédaction depuis de longs mois, et l'a terminée la veille de sa déclaration de candidature, mercredi, à Bobigny. Emmanuel Macron publie le 24 novembre le livre qui marque officiellement son entrée en campagne. Tiré à 200.000 exemplaires et intitulé Révolution, l'ouvrage est relativement court: 270 pages au total. Il est publié par XO, une maison dirigée par le gendre de Valéry Giscard d'Estaing, qui édite notamment Nicolas Sarkozy. 

C'est "un livre sur lui, écrit par lui" et qui s'articule en trois parties, explique Sylvain Fort, responsable de la communication d'En Marche!. La première est consacrée à la vie et au parcours du candidat, évoquant "son éducation, sa vie à Paris, son parcours professionnel et son histoire avec Brigitte."

Place ensuite à un chapitre sur la France. "Sa vision, la façon dont il perçoit le pays et ses blocages", poursuit Sylvain Fort. La dernière partie de l'ouvrage évoque quant à elle l'avenir, en tentant de répondre à une question: "que faire pour la France?".

Pas de règlements de comptes

Ce ne sera "pas un livre programme", prévient l'entourage d'Emmanuel Macron. Il ne s'agit pas de publier 1.000 pages comme Bruno Le Maire, mais de proposer les grands axes, les lignes de force. Il n'y aura donc pas de détails techniques dans ce livre. Les impatients devront encore attendre.

Cet ouvrage ne devrait pas non plus être l'occasion de régler des comptes. François Hollande y est évoqué lorsqu'Emmanuel Macron parle de son passage à l'Elysée et au gouvernement mais "il ne s'agit pas de juger sa relation avec le chef de l'Etat. Nicolas Sarkozy n'est pas présent non plus dans le récit. C'est seulement lui et la France. Il n'avait pas la volonté de tomber dans le pugilat politique", précise l'entourage du candidat. Des dédicaces seront organisées et seront accompagnées, à chaque fois, d'un débat ou une prise de parole.

Jérémy Trottin