BFMTV

Louis Aliot appelle François de Rugy à sauver la ligne de fret Perpignan-Rungis

Un employé charge des cagettes de fruits dans un train pour le marché de Rungis le 14 mai 2019 à Perpignan

Un employé charge des cagettes de fruits dans un train pour le marché de Rungis le 14 mai 2019 à Perpignan - RAYMOND ROIG, AFP/Archives

Sur BFMTV et RMC ce mercredi, le député du Rassemblement national Louis Aliot a lancé un appel au ministre de la Transition écologique afin de maintenir la ligne de fret qui relie Rungis à Perpignan.

Louis Aliot y voit un "mensonge". Invité de BFMTV et RMC ce mercredi matin, l'élu du Rassemblement national a demandé au gouvernement, via François de Rugy, de sauver la ligne de fret entre sa ville de Perpignan et Rungis. 

Le parlement vise particulièrement le ministre, en évoquant "un exemple de mensonge", "un exemple majeur de ce qui n'est pas anticipé" en matière de politique environnementale, et une preuve d'"incompétence" des pouvoirs publics.

"Le train va être arrêté de juillet à octobre parce que la SNCF ne veut pas faire les investissements nécessaires. Qui est la SNCF en France? C'est l'Etat. Le ministre n'a qu'à prendre ses responsabilités et décider de poursuivre", a martelé Louis Aliot sur notre antenne. 

La ligne de fret qui relie Perpignan à Rungis et transporte 160.000 tonnes de fruits et légumes par an vers le plus grand marché alimentaire frais du monde risque toujours d'être remplacée par des camions dès cet été, une nouvelle réunion de travail au ministère des Transports le 20 juin n'ayant pas abouti à un accord.

Faute d'accord entre la SNCF et les deux transporteurs, Rey et Rocca, "on se dirige bien vers une suspension de la ligne de mi-juillet à mi-octobre", avait déclaré à l'AFP le vice-président de la région Occitanie, Jean-Luc Gibelin, présent à la réunion et appuyé par une source proche du dossier.

Ivan Valerio