BFMTV

Livre de Trierweiler: Hollande "n'a rien vu venir"

François Hollande et Valérie Trierweiler le 12 octobre 2012 sur l'île de Gorée, près de Dakar.

François Hollande et Valérie Trierweiler le 12 octobre 2012 sur l'île de Gorée, près de Dakar. - Bertrand Langlois - AFP

CAFE POLITIQUE - Valérie Trierweiler sort un livre, François Hollande est "atterré"... Chaque matin, BFMTV.com sélectionne pour vous le meilleur de l'actualité politique.

L'Elysée "pas au courant" de la parution du livre de Trierweiler

Valérie Trierweiler avait fait les choses en secret, prenant soin de ne pas faire fuiter la publication de son livre "Merci pour ce moment". Au point que l'Elysée même affirme ne pas avoir été informé de sa sortie. "Nous n'étions pas au courant, et donc, par définition, nous n'avons pas lu ce livre", a expliqué l'Elysée mardi à l'AFP. 

Pas d'avances pour le livre
Pour son ouvrage, l'ancienne compagne de François Hollande n'a reçu aucune avance financière, a précisé son éditeur, les Arènes, à BFMTV. C'est d'ailleurs le cas de tous les autres auteurs publiés par cette maison d'édition.

  • Hollande "atterré" par "Merci pour ce moment"

    François Hollande a été le premier surpris par la nouvelle de la parution du livre de Valérie Trierweiler, selon un proche cité par Le Parisien. "Le président n'a rien vu venir, il a appris la nouvelle mardi matin comme tout le monde. Il ne sait pas ce qu'il y a dedans", rapporte cette source, selon qui François Hollande est "atterré" par la publication de l'ouvrage. La journée s'annonce agitée pour le chef de l'Etat.

Les membres du gouvernement embarrassés
"Je ne lirai pas ce livre". Ce mercredi, l'embarras autour de la publication du livre de Valérie Trierweiler se lit sur les visages des membres de la majorité. A commencer par le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, qui soupire sur Itélé: "je n'ai pas lu ce livre et je ne le lirai pas (...)". Même son de cloche chez Claude Bartolone: sur BFMTV, le président de l'Assemblée explique que ce livre, "c'est de la politique-paparazzi". Et il ne souhaite pas le lire, lui non plus.

L' opposition ne commente pas, mais...

Du côté de l'UMP, on se frotte les mains. Brice Hortefeux, député européen UMP, fait ainsi mine de ne pas vouloir commenter l'affaire, mercredi sur France Info. "Pas sûr que l'on doive, nous, commenter les aspects de la vie privée. Mais là, c'est le tempérament d'un homme qui est décrit et ce cynisme et cette indifférence, c'est préoccupant (...) Je suis conforté dans l'opinion que j'ai du président", ajoute ce proche de Nicolas Sarkozy.
Pour la centriste Chantal Jouanno, ce n'est pas seulement mauvais pour la France: c'est aussi la cause des femmes qui en prend un coup. "Pas glorieux, ni pour la France, ni pour l'image des femmes", écrit-elle sur Twitter.

Ariane KUJAWSKI