BFMTV

UMP : la bataille va laisser "des cicatrices très profondes"

Nathalie Kosciusko-Morizet

Nathalie Kosciusko-Morizet - -

Nathalie Kosciusko-Morizet lance un avertissement Jean-François Copé et à François Fillon ce samedi. "Ne soyons pas naïfs. Les mots ont été tellement durs que tout cela va laisser des cicatrices très profondes" a-t-elle dit.

Jusqu'où ira la bataille pour la présidence de l'UMP ? Impossible de le savoir pour le moment mais selon l'ancienne ministre de l'Environnement Nathalie Kosciusko-Morizet elle pourrait laisser "des cicatrices très profondes".

"Ne soyons pas naïfs. Les mots ont été tellement durs que tout cela va laisser des cicatrices très profondes", affirme ce samedi dans Le Figaro la députée de l'Essonne.

Mais, espère-t-elle, "avec (la médiation dirigée par) Alain Juppé, nous avons les prémices d'une trêve. L'objectif est de mettre en place une paix durable, quel que soit le verdict de la médiation".

"Cette élection devait trancher la question des personnes. Et l'on voit bien que ce n'est pas un franc succès. Mais de toutes façons, elle n'a pas tranché non plus la question de la ligne, sur laquelle tout reste à faire", prévient-elle.

Nathalie Kosciusko-Morizet avait déploré le succès de la motion Droite forte, arrivée en tête du scrutin (28% des voix) départageant les mouvements. Le positionnement de cette motion est à droite du parti en revendiquant l'héritage sarkozyste.

BFMTV.com avec AFP