BFMTV

Sébastien Huygue, porte-parole Les Républicains, évoque l'exclusion "logique" de Nadine Morano

BFMTV
Interrogé par BFMTV mercredi soir, le porte-parole du parti Les Républicains a estimé que l'exclusion de Nadine Morano de la liste électorale  LR dans le Grand-est était "logique".

Une décision "toute logique". Interrogé par BFMTV mercredi, Sébastien Huygue porte-parole du parti Les Républicains est revenu sur l'exclusion de Nadine Morano de la liste électorale LR dans le Grand-est, sanctionnée après ses propos sur "la France, pays de race blanche". Le porte-parole en a profité pour assurer qu'il s'agissait d'une condamnation unanime" du parti.

"Nadine Morano n’a pas voulu revenir sur ses propos. (...) Elle a utilisé des termes qui ne correspondent pas à notre vision de ce pays. Elle ne pouvait donc pas nous représenter lors des élections de décembre prochain", a-t-il poursuivi.

"Nadine Morano n’était pas dans la ligne des Républicains. C’était une faute, une erreur. Elle n’a pas voulu revenir (sur ses propos) dessus pour des raisons qui nous échappent, nous avons donc pris une sanction à l’unanimité", a-t-il insisté, évoquant "une affaire qui n'a que trop duré".

Si la rupture des idées semble consommée, au moins sur ce point, pourquoi, alors, ne pas exclure Nadine Morano du parti? "Nous ne sommes pas un parti stalinien qui coupe les têtes à partir du moment où quelqu’un exprime une opinion différente, ou a commis une parole malheureuse", a rétorqué Sébastien Huygue.

S. C.