BFMTV

Sarkozy sur Fessenheim: "On a peur de quoi? D'un tsunami sur le Rhin?"

Nicolas Sarkozy à Moscou le 29 octobre 2015.

Nicolas Sarkozy à Moscou le 29 octobre 2015. - Kirill Kudryavtsev - AFP

Nicolas Sarkozy a ironisé ce mardi sur la fermeture programmée de la centrale nucléaire de Fessenheim.

Ce mardi, lors d'une matinée de travail des Républicains sur l'environnement, la mer et l'énergie, à Paris, Nicolas Sarkozy a répété son opposition à la fermeture de la centrale de Fessenheim, qui figure parmi les promesses de campagne de François Hollande et qui doit être enclenchée cette année. L'ancien chef d'Etat a ainsi demandé: "On a peur de quoi? D'un tsunami sur le Rhin?"

Le président des Républicains avait indiqué dans un entretien au JDD samedi que si la droite revenait au pouvoir en 2017, elle abrogerait l'objectif de réduire d'ici 2025 la part du nucléaire de 70 à 50% dans la production d'électricité. "Si un réacteur est dangereux, pourquoi fermer Fessenheim et pas les 53 autres ? (...) Fessenheim ne fermera pas", a lancé Nicolas Sarkozy.

A.M avec AFP