BFMTV

Sarkothon: l'UMP décroche deux mois de délai

BFMTV

A la veille de l'échéance de remboursement initialement fixée, l'UMP a obtenu mardi auprès des banques un délai supplémentaire de deux mois pour régler sa dette de 11 millions d'euros née de l'invalidation des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy.

Le 4 juillet, dès l'annonce de la décision du Conseil constitutionnel, le parti avait lancé une souscription qui s'est avérée un succès. Mardi, soit vingt-six jours plus tard, près de 80% des 11 millions avaient été récoltés. Au point que l'ancien président a tenu à remercier par écrit les nombreux donateurs, les assurant de sa "gratitude" pour leur "geste de solidarité et de fidélité".

Selon Catherine Vautrin, la trésorière du parti, un accord a abouti avec les banques créancières (essentiellement la Société générale) pour repousser de deux mois, au 30 septembre, l'échéance du règlement de la totalité de la dette. "A ce jour, nous avons récolté 8,66 millions d'euros. Avec 101.135 dons, cela fait une moyenne de 86 euros par personne", a-t-elle dit.

Les responsables de l'UMP ont bon espoir de rassembler la totalité de la somme due aux banques. Après un nouvel appel aux dons de Jean-François Copé, vendredi dernier, environ 700.000 euros avaient été rassemblés au cours du week-end. "C'est un sursaut de solidarité exceptionnelle!", a affirmé Brice Hortefeux, président de l'association Les amis de Nicolas Sarkozy. Il y a vu le résultat combiné de "l'extraordinaire capacité d'attraction et de mobilisation que suscite" l'ancien président dans son camp, et de "l'organisation de l'UMP par M. Copé". 

A.D. avec AFP