BFMTV

Primaire à droite: Solère "condame" des propos de Poisson sur les "lobbies sionistes" aux USA

Jean-Frédéric Poisson, l'un des 7 candidats de la primaire à droite

Jean-Frédéric Poisson, l'un des 7 candidats de la primaire à droite - Joel Saget -AFP

Le président de la commission d'organisation de la primaire de la droite, Thierry Solère, a dénoncé avec vigueur "l'évocation du 'lobby sioniste'" aux Etats-Unis par le candidat Jean-Frédéric Poisson.

Thierry Solère, député LR des Hauts-de-Seine et également président de la Commission d'organisation de la primaire de la droite, a condamné des propos tenus par l'un des candidats, Jean-Frédéric Poisson, dans l'édition du 19 octobre de Nice-Matin, sur les "lobbies sionistes" aux Etats-Unis.

"En tant que député de Boulogne/Boulogne-Billancourt, je condamne avec la plus grande force les propos de Jean-Frédéric Poisson", a affirmé Thierry Solère. "Dans notre pays, l'évocation du 'lobby sioniste' n'a pas la même signification qu'aux Etats-Unis", cette expression "nourrit les thèses conspirationnistes et a un caractère insidieusement antisémite", a-t-il ajouté.

De son côté, Jean-Frédéric Poisson, président du Parti Chrétien-démocrate (PCD), a affirmé sur RCJ qu'il n'y avait "aucune intention malicieuse" dans ses propos. Ils ont "pu provoquer une sorte d'émotion au sein du Crif, j'en suis désolé, parce que ce n'était évidemment pas mon intention, et je veux redire ici toute l'amitié que j'ai pour l'Etat d'Israël et pour le peuple juif dans son ensemble", a-t-il dit.

Le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) a demandé ce jeudi dans un communiqué à "la Haute Autorité de la primaire de la droite et du centre une condamnation ferme des propos" de Jean-Frédéric Poisson. Thierry Solère a affirmé qu'il mettra "cette question à l'ordre du jour de la prochaine réunion" de la commission, le 26 octobre.

la rédaction avec AFP