BFMTV

NKM sur Hollande: "Un cancre qui redouble pour faire pareil"

NKM a décidé de passer sérieusement à l'attaque.

NKM a décidé de passer sérieusement à l'attaque. - -

Invitée de l'émission BFM Politique, la candidate à la mairie de Paris Nathalie Kosciusko-Morizet a taclé le président. Elle a également affirmé que personne ne pourrait abolir la loi sur le mariage homo.

La candidate à la mairie de Paris a le sens de "la petite phrase". Invitée de BFM Politique dimanche sur BFMTV, la députée UMP Nathalie Kosciusko-Morizet a comparé François Hollande à "un cancre qui redouble et s'apprête à faire pareil".

"François Hollande fait l'effet d'un cancre qui s'apprête à redoubler en menant sa deuxième année comme sa première année. Son bilan? Il n'a pas atteint ses objectifs et est obligé d'aller demander un délai à Bruxelles", l'a-t-elle tancé.

"Sur la question du chômage, on a 30.000 chômeurs de plus chaque mois. On est en dessous de tous les objectifs, on est en récession, et il nous fait une conférence de presse pour dire 'je redouble et je vais faire pareil'". NKM a encore souligné qu'"il y a un problème de fond avec cette présidence: on ne comprend pas où est François Hollande".

A contre-courant de la droite

Interrogée au sujet de la loi sur le mariage homo qui vient d'être promulguée, NKM s'est montrée à contre-courant de sa famille politique. "On doit la vérité aux électeurs. Quand j'entends les uns ou les autres dire 'on abrogera la loi', comme si on pouvait démarier ou désadopter, je dis que ce n'est pas vrai!"

La candidate à la primaire UMP à Paris, qui s'est abstenue lors du vote à l'Assemblée sur le mariage gay, a rappelé que sa position sur la question était "ancienne". "En 2007, on aurait dû aller au bout de notre promesse" qui était d'instaurer l'union civile pour les homosexuels. "Cela aurait évité bien des déchirures."

Elle a donné "deux raisons" à son abstention. "J'en veux d'abord à François Hollande d'avoir cherché le clivage, ce n'est pas bien". Ensuite, "je considère que l'adoption plénière est un pied dans la porte de la PMA et de la GPA".


A LIRE AUSSI: >> Mariage homo: si elle est élue, Marine Le Pen abolira la loi

>> Mariage homo: selon Copé, la droite "réécrira la loi" une fois revenue au pouvoir

>> La sécurité, première mesure de NKM comme maire de Paris

A. G. avec AFP