BFMTV

NKM et Wauquiez s'écharpent sur la taille de leurs bureaux à l'UMP

La rivalité entre NKM et Laurent Wauquiez fait rage au sein de l'UMP.

La rivalité entre NKM et Laurent Wauquiez fait rage au sein de l'UMP. - Joël Saget, Stéphane de Sakutin; AFP

Le député de Haute-Loire a dû déménager son bureau pour le laisser à la nouvelle numéro 2 du parti, Nathalie Kosciusko-Morizet. A travers la guerre des bureaux, c'est aussi un duel pour le pouvoir que se livrent les deux cadres.

L'ambiance ne se réchauffe pas entre Laurent Wauquiez et Nathalie Kosciusko-Morizet. Après avoir bataillé pour les postes stratégiques de l'UMP, c'est cette fois pour la répartition de leurs bureaux au siège du parti que les deux cadres se chamaillent.

NKM, devenue vice-présidente et numéro 2 de l'UMP, aurait exigé du député de Haute-Loire qu'il vide le bureau qu'il a investi au 7e étage du siège, à l'endroit où se trouvait celui de Michèle Tabarot, ex-numéro 2 du parti. Laurent Wauquiez a donc fait ses cartons pour s'installer dans un autre bureau, rapporte Libération, non sans en informer le directeur général du parti, Frédéric Péchenard.

Un bureau près de l'ascenseur 

Le chef de cabinet de ce dernier, Hugues Anselin, explique dans Le Canard enchaîné paru mercredi: "il a fallu mesurer les deux pièces pour prouver à Wauquiez qu'elles avaient la même superficie". Une information démentie par Eric Ciotti, député UMP des Alpes-Maritimes. "On travaille dans la concorde", assure-t-il sur RTL.

Outre la surface, c'est surtout la situation géographique du bureau qui pose problème, selon l'hebdomadaire: celui de Laurent Wauquiez est proche de l'ascenseur de service, quand celui de NKM est près de l'ascenseur principal. Tout un symbole.

Deux lignes politiques différentes

Cette bataille n'est que le prolongement de la guerre des nerfs qui fait rage entre les deux responsables. Car au-delà du combat pour le meilleur poste et le même bureau, ce sont deux lignes politiques différentes qui s'affrontent. NKM l'a elle-même reconnu le 5 décembre dernier: "Laurent Wauquiez est sur une ligne politique beaucoup plus droitière que moi", a-t-elle expliqué sur RTL, avant d'ajouter: "je suis de ceux qui pensent qu'on ne lutte pas contre le Front national sur le terrain du Front national, je pense qu'il y a à la fois une faute morale et politique à vouloir courir après".

Insistant sur son poste de numéro 2, au-dessus du numéro 3 Laurent Wauquiez, NKM avait reconnu avoir mis sa participation à la direction de l'UMP dans la balance en apprenant la nomination de son rival au poste de secrétaire général. Elle a d'ailleurs assuré que "le débat n'est pas clos" entre leurs deux lignes politiques. La paix ne semble donc pas encore installée. Et sur l'organigramme de l'UMP, difficile de ne pas remarquer que la photo de la numéro 2 se trouve quelques millimètres plus haut que la photo du numéro 3. Un peu plus proche du président du parti, Nicolas Sarkozy.

A. K.