BFMTV

Municipales: Copé s'oppose à des tractations locales avec l'UDI

Jean-François Copé lors d'un meeting à Rennes, le 20 février 2013.

Jean-François Copé lors d'un meeting à Rennes, le 20 février 2013. - -

Le président de l'UMP s'est opposé mardi à des tractations au niveau local avec l'UDI en vue des municipales 2014.

Négocier une ville contre une autre, cet esprit-là, Jean-François Copé n'en veut pas. Pas d'arrangements au niveau local entre UDI et UMP en vue des municipales 2014: c'est ce que le président de l'UMP a clairement tenu à faire savoir mardi lors d'une réunion publique à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire).

"Qu'ici ou là, nous accueillions sur nos listes des amis de l'UDI, bienvenue", a lancé Jean-François Copé devant plusieurs centaines de militants. "Mais je demande que les amis en charge de l'UMP dans les départements ne discutent pas chacun dans leur coin avec l'UDI pour dire 'je te donne telle ville et moi, je prends celle-là'", a-t-il poursuivi.

Objectif grands électeurs

Un des objectifs des municipales, a-t-il rappelé, est de "donner à l'UMP des grands électeurs pour le Sénat". Ce collège, qui élit les sénateurs, est très majoritairement composé de représentants des conseils municipaux.

Et puis, a ironisé Jean-François Copé, "on connaît le parcours de certains de l'UDI localement, ce sont les anciens de l'UMP qui font la tête parce qu'ils n'ont pas été invités."


A LIRE AUSSI: >> Notre dossier sur les municipales 2014

>> Paris: qui sont les six candidats à la primaire UMP?

>> Des sympatisants UMP et FN favorables à des alliances

M. T. avec AFP