BFMTV

François Fillon assure que son silence "ne sera pas éternel"

François Fillon

François Fillon - Thomas Samson-AFP

François Fillon, qui se fait discret depuis son échec à la présidentielle, est apparu lundi soir à Paris entouré de ses soutiens. Et a laissé entendre qu'il pourrait publier un nouveau livre.

Le retour parisien de François Fillon, en toute discrétion. Après son échec à la présidentielle et les révélations successives concernant l'affaire des emplois présumés fictifs de membres de sa famille, le candidat malheureux à la présidentielle a fait une discrète apparition dans la capitale, rapporte ce mercredi Le Parisien.

"Je ne mérite pas vos applaudissements"

Lundi soir, l'ancien Premier ministre a retrouvé ses soutiens dans les jardins d'une école privée du 7e arrondissement de Paris, où ont été scolarisés ses enfants. Une quarantaine de personnes étaient présentes. François Fillon est apparu "le teint hâlé et le sourire chaleureux", selon le quotidien, tenant "un sac de supermarché" apportant "sa contribution au buffet". Le comité de soutien, organisateur de l'événement, avait en effet demandé aux participants de ne pas venir les mains vides.

"Je ne mérite pas vos applaudissements parce que je n'ai pas réussi à répondre à vos attentes", a déclaré le candidat malheureux dans la course à la présidentielle, remerciant ses soutiens pour leur "engagement" et leur "résistance dans un contexte épouvantablement difficile". François Fillon a par ailleurs évoqué sa discrétion médiatique.

"Après les événements qui viennent de se produire, il est normal que je fasse une cure de silence à Solesmes (où se trouve son manoir, NDLR) et que je m'occupe de mes enfants et de ma femme qui ont beaucoup souffert de cette campagne", a précisé l'ancien Premier ministre, qui a justifié son retard d'une demi-heure en expliquant qu'il venait de la Sarthe et que, son épouse se trouvant à Paris, il avait dû "faire à manger pour cinq adolescents" (ses cinq enfants ont entre 16 et 35 ans, seul le dernier est encore étudiant, au lycée, NDLR).

"Le moment venu, j'écrirai ce que j'ai sur le cœur"

Il a assuré qu'il refusait d'aborder les questions politiques pour ne pas que les commentateurs, "si aimables pendant cette campagne", ne puissent "broder une nouvelle histoire". Mais a ajouté:

"Mon silence ne sera pas éternel. Le moment venu, j'écrirai ce que j'ai sur le cœur", laissant ainsi entendre qu'il pourrait se confier dans un livre.

Ce que confirme RTL. François Fillon serait en négociation avec sa maison d'édition pour l'écriture d'un nouveau livre.

Pour l'ancien député de Paris, les soucis judiciaires ne sont pas terminés. Deux des enfants du couple Fillon, Charles et Marie, ont été placés sous le statut de témoin assisté dans l'enquête sur les soupçons d'emplois fictifs qui a conduit à la mise en examen de l'ex-candidat de la droite à la présidentielle et de son épouse. Et l'un des journalistes à l'origine des révélations a assuré à l'hebdomadaire de la Sarthe Les Alpes Mancelles libérées en avoir "encore sous le pied" concernant François Fillon. Mais il a ajouté: "on ne piétine pas un homme à terre".

François Fillon n'en a par ailleurs pas fini avec les ennuis au sein de de son parti. Le patron des députés Les Républicains, Christian Jacob, lui réclame 3 millions d'euros. "Je pense effectivement, les financements qui ont été liés à la campagne des présidentielles par une primaire qui a été portée par le parti LR doivent revenir au parti LR", estimant que le micro-parti de François Fillon, Force Républicaine, devait reverser les sommes qui se trouvent dans ses caisses.

Céline Hussonnois-Alaya