BFMTV

Européennes: Wauquiez dit "non" à Dupont-Aignan

Le président de Les Républicains, Laurent Wauquiez.

Le président de Les Républicains, Laurent Wauquiez. - Jean-Pierre Clatot - AFP

Dans une lettre révélée par Le Figaro, le président de Debout la France appelle le patron de LR à le rejoindre pour les européennes. Ce dernier lui a adressé par courrier une fin de non-recevoir.

C'est un 'non' écrit noir sur blanc. Laurent Wauquiez a décidé de répondre par courrier à la lettre envoyée par Nicolas Dupont-Aignan. Le président de Debout la France a refusé une alliance avec Marine Le Pen pour les élections européennes.

En revanche, il s'est adressé à Marine Le Pen et Laurent Wauquiez par écrit pour leur faire part de son souhait d'une "liste d'union" au scrutin européen de mai 2019, menée par ses soins. Dans sa lettre, citée par Le Figaro, il appelle "toutes les bonnes volontés" à le rejoindre, et en appelle au "sens des responsabilités" du président LR.

Le cas Viktor Orban

Pourtant, il ne manque pas d'égratigner Laurent Wauquiez au passage, en l'accusant notamment de "réaffirmer la bouillie incompréhensible et indigeste des Républicains sur l'Europe" et de chercher à "faire cohabiter tout et son contraire". Il cite notamment les prises de position diverses à propos du président hongrois Viktor Orban. Et conclut sa lettre en se disant "disponible" pour échanger.

Le 9 octobre, Laurent Wauquiez répond également par courrier: "nous refuserons toute alliance électorale aussi bien avec le Rassemblement national qu'avec En Marche". Il rappelle également que Nicolas Dupont-Aignan a appelé à voter Marine Le Pen au second tour de la présidentielle, "en dépit de son programme de sortie de l'euro et de l'Union européenne qui serait un désastre pour la France (…)".

Une fin de non-recevoir, donc, pour Laurent Wauquiez, qui réclame pour les Français "un débat démocratique franc et clair." Et de conclure en s'adressant à Nicolas Dupont-Aignan: "Je ne doute pas que vous y êtes aussi disposé que moi".

A. K.