BFMTV

Ciotti: moyens insuffisants face à la menace jihadiste

BFMTV

Eric Ciotti (UMP), président de la commission d'enquête parlementaire sur la surveillance des filières et des individus jihadistes, a estimé dimanche que la France n'avait pas de moyens suffisants pour affronter cette menace.

Sur France 5, le président du conseil départemental des Alpes-maritimes, dont la commission rendra son rapport fin mai, a déclaré: "Aujourd'hui, très clairement, nous ne disposons pas de moyens suffisants pour faire face à la menace". "Nos services étaient calibrés pour surveiller 40 à 50 individus qui allaient en Afghanistan ou au Pakistan", a-t-il argumenté. "Aujourd'hui, il y en a 1.500 qui sont dans les filières irako-syriennes et environ 3.000 qui émettent des signaux plus ou moins dangereux sur Internet".

"Le gouvernement - et ça va dans le bon sens - a annoncé des effectifs supplémentaires, il en faut beaucoup plus", a insisté Eric Ciotti.