BFMTV

Affaire Morano: "on ne peut pas être tête de liste et dire que la France est une race", dit Sarkozy

-

- - -

L'affaire Morano est-elle déjà du passé? Pour Nicolas Sarkozy, en tout cas, les choses sont claires: "j'ai considéré qu'on ne pouvait pas être tête de liste en Meurthe-et-Moselle quand on explique que la France est une race", affirme le président des Républicains sur RTL. "Car la France n'est pas une race. C'est une culture, une identité, un idéal, une aspiration, un symbole, une communauté de valeurs mais pas une race. On peut être français quelle que soit la couleur de peau et je ne reviendrai pas là-dessus".

"J'ai dit à Nadine Morano qu'il suffisait qu'elle me fasse un petit mot dans lequel elle aurait dit qu'elle ne pensait pas ce qu'elle disait. Mais j'ai pensé à tous nos compatriotes, qui sont parfois Français depuis plus longtemps que moi, et je ne pouvais pas accepter cela. Si c'était à refaire, je le referais", ajoute Nicolas Sarkozy.

Après ses propos sur la France "pays de race blanche", Nadine Morano a été évincée de la tête de liste de Meurthe-et-Moselle pour les régionales, au profit de Valérie Debord. 

A. K.