Les deux ex-otages français séjournaient en "zone orange déconseillée", selon le Quai d'Orsay

Cartes de vigilance du Bénin établies par le ministère des Affaires étrangères
 

Eric Chevallier, directeur du centre de crise et de soutien du Quai d'Orsay, appelle à éviter "toute polémique" au sujet du voyage contesté des deux ex-otages français au Bénin.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire