BFMTV

Lepaon (CGT) sur RMC: « Ce gouvernement est autiste de son oreille gauche »

Thierry Lepaon

Thierry Lepaon - -

Invité sur RMC et BFMTV, Thierry Lepaon s’oppose à la réforme des retraites et au travail dominical, sujet sur lequel il souhaite une nouvelle loi. Le secrétaire général de la CGT a réagi à l’écotaxe.

Thierry Lepaon était l’invité d’Apolline de Malherbe ce mardi sur RMC et BFMTV à 8h35. Le secrétaire général de la CGT estime que la réforme des retraites est une mesure « anti-jeunes » et s’oppose au travail le dimanche, alors que Castorama et Leroy-Merlin doivent connaître leur sort aujourd’hui. Thierry Lepaon pense aussi que la mobilisation contre l'écotaxe est avant tout celle du patronat.

Retraites et Goodyear

Sur la reprise de l’entreprise Goodyear

8h56 - Thierry Lepaon : « On a appris qu’il y avait une offre de reprise de Titan. Je croirai quand je verrai ».

8h54 - Thierry Lepaon : « Le projet de loi de retraite ne nous satisfait pas. Il y a la baisse des pensions, nous allons le combattre. Le gouvernement a entendu le patronat, pas les salariés »

8h52 - Thierry Lepaon : « Ce gouvernement doit mettre en place le programme pour lequel il a été élu. Entre les engagements et la politique suivie, il y a un réel décalage. On fait partie de ceux qui ont permis à l’équipe de Nicolas Sarkozy de ne plus être au pouvoir, et dans le programme de François Hollande, il y avait le retour à la retraite en 60 ans. Je crois à la mobilisation, les salariés doivent faire irruption sur le terrain social. Il faut créer des mobilisations ».

Impôts et François Hollande

Un ras-le-bol fiscal ?

8h51 - Thierry Lepaon : « Non, il y a un ras-le-bol fiscal. On parle pouvoir d’achat, pas impôts, ça fait quatre ans que les salaires n’augmentent pas ».

73% de mécontents de François Hollande, dont la CGT ?

8h50 - Thierry Lepaon : « Ca fait longtemps qu’on alerte le gouvernement sur les mauvaises mesures. Le bilan est contrasté. Il y a des choses sur lesquelles on travaille aujourd’hui et sur lesquelles on ne travaillait pas avec le précédent gouvernement : l’égalité homme-femme, la jeunesse, la pénibilité ».

Croyez-vous à l’inversion de la courbe du chômage ?

8h47 - Thierry Lepaon : « Je l’espère, malheureusement je n’y crois pas. On supprime tous les matins mille emplois dans notre pays, il n’y a pas de politique industrielle. Les salaires n’augmentent pas, le travail n’augmente pas, où sont les signes encourageants pour la reprise ? C’est la méthode Coué. »

Travail dominical

Une loi sur la question du travail le soir et le dimanche ?

8h46 - Thierry Lepaon : « On a perdu le weekend en France, on n’a plus qu’une journée, préservons-là ».

Des salariés de Séphora demandent à pouvoir travailler après 21h

8h45 - Thierry Lepaon : « Les salariés se battent pour quoi ? Un travail et un salaire. On leur propose de travailler la nuit et le soir. Le jour où le travail du soir et du weekend deviendront normaux, la majoration salariale disparaîtra. Les salariés de Séphora qu’on voit à la télévision, ils apparaissent à côté de Jean-François Copé par ailleurs ».

Sur le travail dominical

8h44 - Thierry Lepaon : « Un bricoleur sait très bien que quand il va entamer un chantier, il prévoit, il ne va pas acheter un jour une vis, un jour un joint en caoutchouc. Ça met en cause le droit de pouvoir vivre ensemble »

8h42 - Thierry Lepaon : « On est contre là où ce n’est pas nécessaire. Là où les gens doivent avoir des horaires atypiques, la santé, la gendarmerie, ça nécessite de travailler le dimanche. Vendre du parfum après 21h sur les Champs-Elysées, ce n’est pas un acte nécessaire ».

8h41 - Thierry Lepaon : « Il y a eu une semaine d’action, au Sénat cette semaine contre la réforme des retraites. Les problèmes des salariés, c’est le temps de travail, les salaires, la qualification »

Ecotaxe et Bretagne

Le gouvernement doit-il céder sur l’écotaxe ?

8h40 - Thierry Lepaon : « Ce serait encore un cadeau aux entreprises. Ils ont 200 milliards d’euros d’aide au patronat sans qu’on sache que ça rapporte. Et dès qu’ils doivent payer une taxe parce qu’ils polluent, ils se mobilisent ».

Sur les tensions en Bretagne

8h38 - Thierry Lepaon : « Les patrons ont pris l’offensive, ils ont l’oreille de ce gouvernement. Plus il cède aux patrons, moins les salariés sont audibles. Ce gouvernement est autiste de son oreille gauche, il entend bien à droite »

8h37 - Thierry Lepaon : « Les patrons se sont organisés pour ne plus payer de cotisations, d’impôts, et d’écotaxe. On ne parle de la Bretagne, des artisans, hier des pigeons, ils se sont organisés ! »

8h36 - Thierry Lepaon : « Je comprends la colère des salaries, qui veulent maintenir les emplois sur leur territoire. Je ne comprends pas les patrons qui veulent utiliser la colère sociale pour ne pas payer l’écotaxe ».

M. Chaillot