BFMTV

Européennes: le directeur de campagne de LaREM s'attend à ce que la campagne soit "violente"

Stéphane Séjourné, directeur de campagne de LaREM pour les élections européennes

Stéphane Séjourné, directeur de campagne de LaREM pour les élections européennes - JOEL SAGET / AFP

Dans une interview accordée au Parisien, Stéphane Séjourné défend la cohérence de la liste et annonce que son programme détaillé sera révélé avant la fin du mois d'avril.

Quatre jours après l'officialisation de la liste La République en marche pour les élections européennes, le parti de la majorité lance ce samedi à Aubervilliers sa campagne. Une campagne qui s'annonce "violente", confie, dans les colonnes du Parisien, Stéphane Séjourné qui s'attend à ce que "les oppositions cherchent à les déstabiliser".

En première ligne des attaques: la tête de liste Nathalie Loiseau dont les propos sur le voile islamique ont été vivement critiqués par une large partie de l'opposition.

"Evidemment que Nathalie Loiseau va être attaquée", reconnaît le directeur de campagne de LaREM qui souligne toutefois qu'"elle l'est surtout sur des sujets qui ne sont même pas des thèmes liés à la campagne européenne".

Le programme détaillé annoncé mi-avril

L'ancien conseiller politique d'Emmanuel Macron se dit confiant et défend la cohérence de cette liste hétérogène qui comprend des personnalités aux profils variés comme l'écologiste Pascal Canfin, l'agriculteur Jérémy Decercle et le journaliste Bernard Guetta.

Alors que le programme de La République en marche se fait attendre, Stéphane Séjourné assure que certaines propositions sur "le climat, le salaire minimum européen ou encore la remise à plat de Schengen" ont déjà été annoncées et assure que le programme détaillé sera dévoilé "dans la deuxième quinzaine du mois d'avril".

Mélanie Rostagnat